Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)

6,415 questions

8,092 réponses

3,270 commentaires

3,200 collaborateurs

50 collègues en ligne
0 collaborateurs et 50 anonymes

Badges récents

Rép. appréciée
DanielP
Rép. appréciée
fudge1974
Rép. appréciée
Sly
Rép. appréciée
ameliea
Rép. appréciée
Prof. Nicolas Boivin

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca


Pour participer à wikiFISC, il est préférable de créer un compte de collaborateur (voir Inscription). Une participation anonyme (sans créer de compte) est aussi possible (avec un contrôle anti-robot cependant).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toutes personnes intéressées à enrichir wikiFISC de façon anonyme est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin | Blais
FISCALITÉuqtr.ca

Marc Aubrey
Lyne Rioux
Émilie Portelance
Vincent Bal Gagnon (chargé de cours)
Pier-Luc Lajoie
Jonathan Gosselin (chargé de cours)

Et autres collaborateurs
Découvrez la licence Creatives Commons

Offert par FISCALITÉuqtr.ca



Faites un témoignage


+5 votes
224 vues
Ma police d'assurance-vie (contractée en 1996, prime de 1,000.$/an payable sur une durée de 20 ans) m'offre des choix intéressants:
Entre 1996 et 2016, le capital-assuré était 150,000.$
En septembre 2016, il n'y aura plus de prime à payer et mes choix seront:
A) le capital-assuré devient 50,000.$ + 0.00$ remise en argent.
B) ou, capital-assuré 25,000.$ + 10,000.$ remise en argent.
C) ou, j'annule la police et remise en argent de 20,000.$ (remise de toutes les primes payées).

J'ai 56 ans (sportif, excellente santé, les enfants ont quittés le nid, travailleur autonome, conjointe est retraité de la fonction publique fédérale) et je me demande qu'elle serait le meilleur choix. Je cherche avant tout un point de vue impartial.

Je penche sur l'option B ou C. (De l'assurance temporaire est encore abordable à mon âge. Exemple: 50,000.$, T10, 350.$/an). je pourrais investir l'économie de prime et l'argent libéré dans mon CELI !

Et toutes ces sommes seraient libres d'impôt, n'est-ce pas ?

Pas simple comme choix. Avez-vous une suggestion ?
demandé dans [INACTIF] La Littératie Financière et Fiscale Ouverte à Tous par

3 Réponses

+2 votes
 
Meilleure réponse
Quelle belle question Marc, à un point tel que je vais la mettre en banque pour mes étudiants. Belle, par sa vraisemblance, par sa simplicité, mais aussi par le processus de réflexion qu'elle enclenche. Débutons ensemble la réflexion;

1) Il faut tout de même initier le tout par une analyse financière des propositions. Comment comparer des rentrées d'argent qui se déclinent à différents moments dans le temps. Les mathématiques financières nous le permettront. Ramenons tous ces beaux dollars en valeur d'aujourd'hui (actuelle). Mais avant, divulguons les hypothèses que nous utiliserons. Taux de rendement 3,5 %, âge du décès 85 ans. Les résultats maintenant.

A) VA = 18 437 $
B) VA = 19 218 $
C) VA = 20 000 $

Sans surprise, ces propositions sont équivalentes, il n'y pas de cadeaux, ces gens-là savent compter! Ceci étant dit, un changement dans les hypothèses donnerait des résultats différents.

Maintenant, et c'est là que nous quittons la froideur financière pour arriver aux raisonnements fondamentaux que soulèvent ces propositions. Pour paraphraser le journaliste PY McSween, "En as-tu vraiment besoin"....de l'assurance? Si oui, ce besoin est permanent ou temporaire. Impossible pour moi de répondre à cette question pour vous de façon définitive avec le peu d'information qui m'est disponible. Mais c'est la question qui donnera réponse à votre question! N'oubliez pas que s'il n'y a pas de besoin d'assurance-vie vous assumez un coût qui n'a rien d'un investissement. De là la mégarde de la plupart des gens à l'égard de l'assurance-vie.

Bonne réflexion!

Prof Bachand
répondu par (-920,665 points)
edité par
+1 vote
Bonjour Marc C,

Je vous répondre sans analyse des chiffres sans .équation mathématique, si je suis a votre place j'aurais choisi l'option C, (one bird on the hand is better than ten on the tree)

Merci!
répondu par CLUB des 1 500 (2,005 points)
+1 vote
Bonjour Marc C.

D'abord, félicitations pour la façon dont vous exposez la question et ensuite pour la vie que vous avez faites pour en arriver à cette question.

En partant, je penche pour la solution A. Cela servira d'héritage pour vos enfants. Rappelez-vous pourquoi vous aviez pris cette assurance. C'était pour amortir le choc de votre disparition prématurée et aider un peu financièrement, car 150000$ n'aurait pas tout couvert.

Cela n'a pas changé. Ils vivent leur vie, bravo et merci aux parents et au destin.

A moins que vous ayez besoin d'argent ou encore préfériez en profiter vous-même. Donc on parle de 10000$ ou 20000$. Est-ce imposable?

En partie peut-être, il faudrait lire le contrat ou encore tout simplement demander à la compagnie si elle considère que dans le montant de la prime annuelle, il y avait un montant pour l'assurance et un autre considéré comme placement.

Un petit calcul simple, même simpliste pour la réponse C:
Prenons l'hypothèse que vous avez investi 20000$ à raison de 1000$ par année pendant 20 ans. Si on vous remet 20000$ au bout de cette période sans impôt, cela voudrait dire que votre assurance a été gratuite pendant 20 ans, cela semble difficile à croire. Donc il y a tout lieu de croire qu'il y avait une partie placement qui a rapporté des intérêts, ce sont ces intérêts qui seront imposables.

Pour la réponse B, même réponse avec ajustement, car il y a une assurance restante, donc probablement sans impôts ou très minime.

Pour la réponse A (ma préférée):

Vous avez investi 20000$, donc le capital de départ est 20000$, plaçons votre espérance de vie à 91 ans (vous êtes en forme non), il reste 35 ans, un petit calcul
n = 35
pv= 20000
fv = 50000
cpt, recherche du taux 2.65%, ce n'est pas faramineux, mais c'est sans problème.

Calculons l'inflation sur 35 ans à 2%, votre 50000$ dans 35 ans vaut aujourd'hui 25000$

Vous avez un ensemble assez complet, c'est maintenant vous qui allez résoudre l'équation.
répondu par Inatteignable ... (21,505 points)
...