Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)

6,415 questions

8,093 réponses

3,270 commentaires

3,200 collaborateurs

56 collègues en ligne
1 collaborateurs et 55 anonymes
Collaborateurs

Badges récents

Rép. appréciée
DanielP
Rép. appréciée
fudge1974
Rép. appréciée
Sly
Rép. appréciée
ameliea
Rép. appréciée
Prof. Nicolas Boivin

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca


Pour participer à wikiFISC, il est préférable de créer un compte de collaborateur (voir Inscription). Une participation anonyme (sans créer de compte) est aussi possible (avec un contrôle anti-robot cependant).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toutes personnes intéressées à enrichir wikiFISC de façon anonyme est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin | Blais
FISCALITÉuqtr.ca

Marc Aubrey
Lyne Rioux
Émilie Portelance
Vincent Bal Gagnon (chargé de cours)
Pier-Luc Lajoie
Jonathan Gosselin (chargé de cours)

Et autres collaborateurs
Découvrez la licence Creatives Commons

Offert par FISCALITÉuqtr.ca



Faites un témoignage


+5 votes
214 vues
On lit souvent qu'il y a des gens qui ne déclarent pas tous leur revenu.

On voit aussi des statistiques très variables sur l'ampleur du phénomène.

Ma question est comment on peut évaluer ce qui est caché?

Est-ce que ce genre de statistique a une certaine crédibilité?

Et si tout cela existe au niveau dont on parle, comment rendre le système plus équitable entre ceux qui paient et ceux qui ne paient pas leur part?
demandé dans [INACTIF] La Littératie Financière et Fiscale Ouverte à Tous par Inatteignable ... (21,505 points)

2 Réponses

+2 votes
 
Meilleure réponse
Bonjour Daniel,

c'est une question complexe à répondre, tout comme le sujet dont elle traite.

Évidemment qu'il est difficile d'évaluer l'ampleur de l'évasion fiscale pour la raison que vous soulevez. Le prof. Luc Godbout (U de S) a déjà tenté une telle évaluation dans l'une de ses recherches.

Je crois que ces estimations du phénomène peuvent être considérées comme raisonnables. L'objectif est de faire ressortir l'ampleur du phénomène (et des pertes collectives qui en découlent) plutôt qu'une quantification exacte.

Il est évident que personne n'est d'accord, dans un discours théorique, avec l'évasion fiscale et que chacun reconnait l'importance de participer collectivement au financement public (impôt et taxes). Cependant, les valeurs de plusieurs ramollissent quand les occasions d'évasion les touchent personnellement ($$$) ... On en vient parfois à s'inventer de faux raisonnements pour réussir à justifier nos gestes mal arrimés à nos valeurs... Autodéfence intellectuelle!

Parlez-en à M. François Guimont, sous-ministre responsable notamment de la GRC, du SCRS et de l'Agence des services frontaliers...

Source: Émission Enquête -  Un paradis fiscal à une heure de Montréal
http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2016/03/16/001-bateaux-canadiens-voiliers-lac-champlain-saint-paul-taxes-douanes-paradis-fiscal.shtml


Bonne réflexion,
répondu par (-461,010 points)
edité par
+1
Bonjour Prof. Nicolas Boivin,

J'avais vu ce reportage, mais de le revoir dans ce contexte me fait réaliser l'impossibilité de trouver une solution dans la forme actuelle du fonctionnement de la société. Avez-vous jeté un coup d'œil aux commentaires en bas de l'article où tout un chacun justifie sa position pour où contre.

Je pense qu'on devrait commencer à réfléchir sur comment réajuster les inégalités fiscales.

Une sorte de monnaie mondiale, avec une minime taxe d'utilisation sur chaque transaction, c'est encore flou dans mon esprit. Je continue de réfléchir.
+5 votes
Salut Daniel;
À mon avis on ne peut pas évaluer ça puisque c'est une question d'honnêteté et de franchise et bien souvent on se rend compte que la véracité des gens ne sont pas toujours là.

Pour ce qui est de stats, je ne suis pas fiscaliste et je ne suis pas le domaine de la finance avec assiduité pour élaborer là-dessus.

Rendre le système équitable? C'est une question de capacité de payer et je vous dirais que c'est 2 poids 2 mesures. Par ex lorsque les millionnaires se font prendre dans un évitement fiscale, le fisc s'arrange pour régler assez vite merci en les accommodant avec toute sorte de mesure. alors que pour les contribuables ordinaires bah! ils vont se faire poursuivre au possible jusqu'à ce qu'ils soient fatigués et découragés.

Enfin bref.. Ce sont des bonnes questions que posez là et chacun peut tirer leur propre conclusion divergentes et avoir leurs opinions. Bonne journée

Cordialement
Mozar
répondu par CLUB des 5 000 (5,365 points)
+1
L'évasion fiscale n'est qu'un aspect de non-paiement des impôts et taxes. L'évitement fiscal est légal, mais aussi très important. L'incorporation de tous les professionnels(médecin, dentistes, avocats, notaires, comptables, etc, etc)  utilisant le fractionnement de revenus est pratique courante. Plusieurs salariés
prennent leur retraite et se font réembaucher comme travailleur autonome ou s'incorpore par la suite de connivence avec leurs anciens employeurs pour se permettre de déduire certaines dépenses.!!!!!
Il y a des centaines de façon d'éviter et de frauder les impôts.!!!!!!
Une réforme de la fiscalité sera nécessaire d'ici peu, pour éviter l'exemple de la Grèce.
...