Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)
60 pers. connectées
4 collaborateurs et 56 anonymes

7,181 questions

8,902 réponses

3,463 commentaires

9,479 collaborateurs

Badges récents

Autobiographe
johnysins
Photogénique
David0051
Autobiographe
David0051
Photogénique
kalika842
Autobiographe
kalika842
Découvrez notre licence Creatives Commons sur FISCALITÉuqtr.ca
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca

Inscription obligatoire
Pour participer à wikiFISC, il est obligatoire de créer un compte (Inscription). Une participation anonyme, sans créer de compte, n'est pas possible.

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toute personne intéressée à enrichir wikiFISC est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin
FISCALITÉuqtr.ca

Faites un témoignage sur FISCALITÉuqtr.ca

+1 vote
218 vues
Bonjour,
au P6 du chapitre 9, pour déterminer le coût de l'équipement C (n), pourquoi ne faut-il pas actualiser les 11 versements de 5000$ à un taux de 8% en date du 1er octobre 20X8 ?
Soit un coût de 41 695$ (versement initial de 6000 et 35 695 pour l'actualisation des versements)
La réponse étant 6000 + (11000X5) = 61 000$
Merci
demandé dans Chapitres 8 et 9 : Les immobilisations corporelles par

1 Réponse

+1 vote
 
Meilleure réponse
Merci pour votre question, c'est un questionnement assez fréquent.

Nous devons actualiser les versements lorsque le vendeur finance l'acquisition à un taux d'intérêt inférieur au taux du marché - dans cette situation, il s'agit d'un financement à taux favorable. La norme (IAS 16.23) n'est pas aussi explicite, mais l'interprétation est limpide:

Évaluation du coût
23     Le coût d'une immobilisation corporelle est le prix comptant équivalent à la date de comptabilisation. Si le règlement est différé au-delà des conditions habituelles de crédit, la différence entre le prix comptant équivalent et le total des paiements est comptabilisée en charges financières sur la période de crédit.

Donc, nous devons déterminer quel serait le prix comptant équivalent d'une telle transaction. Dans la situation énoncée au P6, les versements sont assujettis à un taux d'intérêt de 8% (versements annuels de 5 000 $, payable le [...], plus les intérêts de 8%). Ce n'est pas tout à fait explicite, mais il faut l'interpréter de la façon suivante: on doit payer 5 000 $ plus les intérêts de 8% sur le solde à payer. Dans ce cas, on devra payer 5 000 + 4 400 (55 000 *,08) = 9 400 $ au 1er octobre 20x9, 5 000 + 4 000 (50 000 *.08) = 9 000 $ au 1er octobre 20x0, etc. Si on actualise chacun des 11 versements, la valeur actualisée sera de 55 000 $.

En résumé, nous devons actualiser les versements seulement lorsque ceux-ci ne sont pas assujettis à une charge d'intérêt. Par exemple, on vous mentionnerait: un versement dans un an au montant de 5 000 $ (sans faire mention des intérêts ou en spécifiant qu'il n'y a aucun intérêt à payer). Il y a donc une portion d'intérêts à l'intérieur - et non en surplus - du versement de 5 000 $.
répondu par (-73,870 points)
edité par
...