Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)

6,410 questions

8,087 réponses

3,269 commentaires

3,194 collaborateurs

39 collègues en ligne
0 collaborateurs et 39 anonymes

Badges récents

Rép. appréciée
Prof. Marc Bachand
Rép. appréciée
Prof. Marc Bachand
Rép. appréciée
Prof. Marc Bachand
Rép. appréciée
Prof. Marc Bachand
Rép. appréciée
Prof.Nicolas Lemelin

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca


Pour participer à wikiFISC, il est préférable de créer un compte de collaborateur (voir Inscription). Une participation anonyme (sans créer de compte) est aussi possible (avec un contrôle anti-robot cependant).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toutes personnes intéressées à enrichir wikiFISC de façon anonyme est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin | Blais
FISCALITÉuqtr.ca

Marc Aubrey
Lyne Rioux
Émilie Portelance
Vincent Bal Gagnon (chargé de cours)
Pier-Luc Lajoie
Jonathan Gosselin (chargé de cours)

Et autres collaborateurs
Découvrez la licence Creatives Commons

Offert par FISCALITÉuqtr.ca



Faites un témoignage


+2 votes
280 vues
Bonjour,

Dans le document de la conformité fiscale Tome II, il est mentionné que les contrats de location-financement ne sont pas considérés comme des biens amortissables au fiscal.   Donc, les dépenses de location sont déductibles a 100 % dans le calcul du revenu.

J'aimerais savoir si cette règle s'applique pour toutes les contrats de location-financement ou s'il pourrait y avoir des exceptions pour certains types d'entreprise qui pourrait mettre ces montants dans une catégorie et l'amortir?

Merci

Julie
demandé dans Questions portant sur : Le matériel pédagogique (Tome II – Sujet 2) par

2 Réponses

+1 vote
 
Meilleure réponse
Bonjour Julie,

c'est une excellente question qui mériterait des recherches approfondies.

À prime à bord, je pense que tous les contrats de location (au sens juridique), pour le locataire, doivent être traités ainsi en fiscalité (donc considérés comme une dépense de loyer et non comme l’acquisition d'un bien).

Cependant, il est possible qu'il existe des cas d'exception, comme c'est souvent le cas lorsqu'on approfondie les recherches sur une mesure fiscale précise. Pour ma part, je ne connais pas de cas d'exception.


Merci pour votre belle curiosité,
répondu par (-461,870 points)
+1
Merci pour l'explication M. Boivin.
+1 vote
Bonjour Julie,

RÈGLE DE BASE
Tel que mentionné dans la réponse de M. Boivin, la règle de base des contrats de location est celle de la substance juridique, les contrats de location-financement doivent donc être constatés comme des contrats de location-exploitation au niveau fiscal, autant au niveau du bailleur que du preneur.

CHOIX POSSIBLE (pas à l'examen)
Cependant, un choix est possible, autant au niveau fédéral (T2145) que provincial (CO-125.1) pour considérer un contrat de location comme une acquisition d'immobilisations.

Ce choix est conjoint, c'est-à-dire rempli par le bailleur et le preneur d'une commune entente et permet de faire exactement ce que ça dit : comptabiliser une immobilisation et prendre de la DPA. De l'autre côté, le bailleur va considérer une vente.

EN CONCLUSION (pas à l'examen)
Même si ce choix existe, il n'est jamais utilisé normalement, car passer les dépenses locatives amène un plus grand avantage fiscal immédiat que l'amortissement dans la quasi-totalité des cas.

EXEMPLE DE SITUATION APPLICABLE (pas à l'examen)
Le moment où ce choix sera généralement utilisé est en situation d'admissibilité au crédit d'impôt pour investissement provincial par exemple. Dans cette situation, on obtient un crédit sur le montant de base de l'acquisition et seulement les immobilisations sont admissibles.

De plus, dans cette situation les biens se qualifient généralement à la catégorie 29/43 au fédéral avec des règles d'amortissement intéressantes.
répondu par (-81,200 points)
+1
Merci pour les explications M. Gagnon.
0
Wow!
...