Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)

7,309 questions

9,036 réponses

3,486 commentaires

Badges récents

Rép. appréciée
Prof. Marc Aubrey
Quest. appréciée
Carol-anne
Quest. aimée
Jessyka Cyr
Découvrez notre licence Creatives Commons sur FISCALITÉuqtr.ca
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca

Inscription obligatoire
Pour participer à wikiFISC, il est obligatoire de créer un compte (Inscription). Une participation anonyme, sans créer de compte, n'est pas possible.

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toute personne intéressée à enrichir wikiFISC est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin
FISCALITÉuqtr.ca

Faites un témoignage sur FISCALITÉuqtr.ca

+1 vote
123 vues
Bonjour M. Lajoie,

À propos de l'exercice 2, inspiré du P5 (MGLBD), je comprends comment calculer la valeur de conversion. Le problème est de comprendre comment vous êtes arrivé à un amortissement de 10 360$, plus précisement le 89 110$ dans le calcul des intérêt. Pourquoi devons-nous prendre la VA de l'émission sans conversion x 9% ? Habituellement, nous aurions dû prendre le 1 602 025$ x 6% x 9/12 (-) l'intérêt réellement versé (105 000*9/12) = l'amortissment ?

Merci de m'éclairer sur le sujet.
demandé par

1 Réponse

0 votes
 
Meilleure réponse
Bonjour Samuel,

Tu sembles bien comprendre la notion d'amortissement, donc je vais répondre à ton interrogation sur la charge d'intérêts. C'est encore une fois une question de substance économique: la charge d'intérêts représente le coût pour une entreprise à se financer. Il faut donc utiliser le prix de l'émission s'il n'y avait pas de privilège de conversion.

De plus, selon le Manuel de CPA Canada, la charge d'intérêts se calcule selon la méthode du taux d'intérêt effectif, c'est-à-dire la valeur comptable du passif X taux d'intérêt du marché (pour le passif!). Bien que l'entreprise émette un seul instrument financier (forme), la substance économique de la situation est la suivante: l'entreprise émet un passif financier (obligation) et un privilège de conversion pour lequel deux montants distincts sont reçus. Il n'y a aucun coût de financement pour un privilège de conversion, c'est la raison pour laquelle on considère uniquement la valeur comptable du passif financier pour calculer la charge d'intérêts.

Explication supplémentaire et petit truc: Fais la table de suivi de l'emprunt obligataire, sachant que le solde final doit correspondre, comme à l'habitude, à la valeur nominale.
répondu par (-73,870 points)
...