Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)
67 pers. connectées
4 collaborateurs et 63 anonymes

7,181 questions

8,902 réponses

3,462 commentaires

9,532 collaborateurs

Badges récents

Photogénique
alohacreativos
Photogénique
anahpeninsula
Photogénique
safecode
Autobiographe
safecode
Photogénique
cuantocuestapiso
Découvrez notre licence Creatives Commons sur FISCALITÉuqtr.ca
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca

Inscription obligatoire
Pour participer à wikiFISC, il est obligatoire de créer un compte (Inscription). Une participation anonyme, sans créer de compte, n'est pas possible.

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toute personne intéressée à enrichir wikiFISC est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin
FISCALITÉuqtr.ca

Faites un témoignage sur FISCALITÉuqtr.ca

0 votes
128 vues
En fait, ce que je comprend, c'est que nous devons toujours prendre la valeur actualisée la plus loin (an2) pour pouvoir l'annulé et pour pouvoir se rapprocher le plus possible de l'année 1 (donc de la réalité)

Je comprend bien qu'il s'agit toujours du même 20 000$, mais pourquoi devons nous toujours prendre la plus petite valeur actualisée?

Sinon la 2e solution m’apparaît plus simple, est-ce qu'elle fonctionne toujours?

Merci
liée à une réponse: Exercice produits 5a)
demandé dans Chapitre 20 : La comptabilisation des produits par

1 Réponse

0 votes
 
Meilleure réponse
Bonjour,

Oui, la 2e méthode est équivalente et fonctionne toujours. Nous ne devons pas "toujours" prendre la plus petite valeur actualisée; c'est le cas puisque les deux montants sont identiques.

La façon de réfléchir le problème est la suivante: le paiement est appliqué en premier pour couvrir les intérêts gagnés et le reste du montant est appliqué sur le solde en capital, comme une hypothèque. Les intérêts sont calculés selon le solde de l'effet à recevoir multiplié par le taux.

Le traitement des instruments financiers, tels que les effets à recevoir, seront abordés plus en détails après l'examen intra. À ce moment-ci, l'important est seulement l'actualisation initiale du montant initial plutôt que le calcul des intérêts implicites des versements.
répondu par (-73,870 points)
...