Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)
69 pers. connectées
2 collaborateurs et 67 anonymes
Collaborateurs

7,182 questions

8,902 réponses

3,463 commentaires

9,649 collaborateurs

Badges récents

Photogénique
alohacreativos
Photogénique
anahpeninsula
Photogénique
safecode
Découvrez notre licence Creatives Commons sur FISCALITÉuqtr.ca
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca

Inscription obligatoire
Pour participer à wikiFISC, il est obligatoire de créer un compte (Inscription). Une participation anonyme, sans créer de compte, n'est pas possible.

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toute personne intéressée à enrichir wikiFISC est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin
FISCALITÉuqtr.ca

Faites un témoignage sur FISCALITÉuqtr.ca

+1 vote
254 vues
Bonjour,

Après avoir fait votre cas intégrateur sur les actifs biologique j'ai répondu a ma première question toute seule,
Donc on doit comptabiliser les produits à la naissance des moutons par exemple,
et comptabiliser les charges relatives à ceux-ci séparément lorsqu'elles surviennent,

S'il y a une activité de transformation, on transfer le produit agricole en stock
S'il y a une vente on fait l'écriture standart client à vente ainsi que coût des ventes à stock et ces 2 écritures se font au même montant soit la JV de sorte qu'elles n'ont aucun impact sur le résultats ...

Comment doit on présenté cette information à l'état des résultats, puisque les ventes et le coût des ventes sont toujours au même montant cela veut dire qu'on a toujours une marge brute nulle ?

Merci
demandé dans Chapitres 7 et 8 : Les activités agricoles par

2 Réponses

+1 vote
 
Meilleure réponse
Il me semble que  tu va avoir les étapes suivantes :

   - transfert du produit agricole à la JVM dans les stocks de matière première (coût historique il bouge plus)
   - tu ajoutes à tes stocks de produits finis tous les coûts ultérieurs de transformation et tu obtiens donc ton coût total de fabrication.
   - tu réalises une vente à un prix de marché qui PEUT être différent du coût de fabrication.
   - tu bascule ton stock en CMV.

Conclusion :

   1) ta marge brute n'est pas forcément nulle
   2) tu reportes dans tes états financiers ce que tu as comptabilisé
        - ton CA augmente du produit de ta vente,
        - tes CMV augmentent du montant des stocks transférés au CMV
        - tes stocks de produits finis augmentent du montant des stocks non transférés au CMV
        - tes produits agricoles diminuent de la valeur qui a été transférée aux stocks de matières premières
        - si tu as fait un gain ou une perte lors du transfert des produits agricoles vers les stocks de matières premières cela apparaîtra dans ton état des résultats.

À faire confirmer par le professeur
répondu par * TOP 7 500 et + * (9,720 points)
sélectionné par
+1 vote
Bonjour,

La réponse de Gaël est bien détaillée. Le seul bémol est quant au transfert des produits agricoles en stocks: il n'y aura ni gain, ni perte puisque l'on transfert intégralement le montant des produits agricoles aux stocks.

La marge brute sera la plupart du temps nulle lorsque l'on vend un produit agricole à moins que la JVN du produit agricole ait varié entre le moment de la récolte et de la vente. Le cas échéant, la marge brute correspondera à la variation du prix. Si la JVN reste la même, il n'y aura aucune marge brute. Le profit sera donc comptabilisé dans la section "Autres profits et pertes". Lorsqu'il y a une variation de valeur, une naissance ou une récolte de produit agricole, on vient créditer le poste de résultat "profit sur ....". Donc, par rapport à votre affirmation, les naissances ne sont pas comptabilisées en produits (chiffres d'affaires), mais en tant que profits (autres profits et pertes).

Par contre, lors de la vente de produits agricoles transformés (par exemple, les stocks de tricots), il y aura pratiquement toujours une marge brute. (Dans l'exemple, les tricots sont vendus 3 000 $ alors que le CV est de 1 800 $, la marge brute est donc de 1 200 $). Le produit agricole est évalué à la JVN, est transféré comme stock et les coûts de transformation sont ajoutés aux stocks; ces derniers ne sont pas évalués à la JVN (de 3 000 $), mais plutôt au coût (de 1 800 $). Comme dans toute entreprise, lorsque l'on transforme un bien, le prix de revente sera supérieur au coût de transformation; il s'agit d'une activité à valeur ajoutée. Sinon, l'entreprise vendrait simplement le produit agricole et utiliserait ses ressources pour des activités plus lucratives.
répondu par (-73,870 points)
0
Effectivement les coûts de transformations viennent s'imputer sur le stock et non le produit agricole. Autant pour moi.
...