Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)

7,278 questions

9,005 réponses

3,474 commentaires

Badges récents

Jette un oeil
AudreyH
Rép. appréciée
Prof. Marc Bachand
Quest. appréciée
Prof. Marc Bachand
Découvrez notre licence Creatives Commons sur FISCALITÉuqtr.ca
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca

Inscription obligatoire
Pour participer à wikiFISC, il est obligatoire de créer un compte (Inscription). Une participation anonyme, sans créer de compte, n'est pas possible.

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toute personne intéressée à enrichir wikiFISC est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin
FISCALITÉuqtr.ca

Faites un témoignage sur FISCALITÉuqtr.ca

+3 votes
259 vues
demandé dans [INACTIF] La Littératie Financière et Fiscale Ouverte à Tous par

4 Réponses

0 votes
 
Meilleure réponse
Bonsoir Stéphane!

Cette problématique doit toucher plus d’une personne et plusieurs personnes doivent se retrouver à l’intérieur de votre situation. La première question avant tout achat que vous devriez vous poser est la suivante :

« Est-ce que j’en ai VRAIMENT besoin ?»

Cette question peut vous sembler banale, mais elle devrait être la pierre angulaire de toute décisions au niveau de la consommation. Trop souvent on consomme de manière machinale sans trop se poser de questions. Toutefois, prendre ce petit recul peut être fort intéressant et payant, car il vous fera économiser.

Est-ce que vous avez véritablement d’acheter un nouveau BBQ bien que vous en possédez un qui fait amplement le travail?

Est-ce que vous avez véritablement besoin de vous procurer le téléphone intelligent bien que le vôtre soit toujours fonctionnel et en excellent état?

Si, à la suite d’un processus de réflexion à tête reposée vous ne pouvez répondre oui à la question « Est-ce que j’en ai VRAIMENT besoin? » il est HAUTEMENT probable que vous n’avez pas à vous procurer ce bien.

Par ailleurs, si vous consultez la capsule « Résolutions du nouvel an » vous remarquerez que l’on traite de ce sujet en mentionnant que vous devriez « reporter de 72 heures les achats impulsifs. » En effet, on mentionne l’achat d’une belle guitare similaire à celle de Springsteen. Il est important de laisser une période afin de s’assurer que l’on procède à un achat qui a été pensé à la suite d’un processus rationnel. On ne veut pas que l’achat soit uniquement basé sur l’émotion (bien que les commerçants misent sur cela).

Toutefois, changer des habitudes de consommation qui sont solidement ancrées depuis de nombreuses années est loin d’être une tâche facile. Développer de bons réflexes au niveau de la consommation commence avec des petits gestes. Participer à ce MOOC est l’un d’entre eux. Se poser des question en est un autre.

Selon vous,quels seraient les moyens que VOUS pourriez entreprendre afin de limiter les achats impulsifs? J’aimerais bien vous entendre à ce niveau. Si vous trouverez vous-mêmes des façons de procéder, vous serez beaucoup plus engagé dans votre démarche et vous ne pouvez que sortir gagnant.

Bonne soirée à vous et j’espère retrouver des suggestions de votre part prochainement!
répondu par * TOP 7 500 et + * (12,330 points)
+1 vote
Bonsoir,
Pour éviter de faire des achats émotifs, il faut tenter de comprendre d’où vient ce besoin. Que cherches-tu à combler ?
Pour ma part, j'essaie de voir en quoi cela sera un plus dans les prochaines années de ma vie.
Le fait de vendre certains biens que tu n'utilises plus peut aussi être une prise de conscience. Rappelle-toi qu'il n'y a pas si longtemps, tu pensais que ces biens étaient essentiels, alors qu'aujourd'hui ils trainent au fond des tiroirs. De plus, l'argent que tu feras avec ces ventes peut te servir pour payer le solde de tes cartes de crédit ou peut être placé..
Bonne chance !
répondu par
0
Bon après-midi Marie-Ève!

En effet, cette consommation peut souvent provenir d'un désir de combler quelque chose. Procéder à la vente de certains bien pourrait être un excellent exercice pour se conscientiser face à nos habitudes de consommation!

Merci pour votre contribution et bonne journée!
+1 vote
Bonjour Stéphane,

C'est vrai que ce n'est pas toujours facile. On nous apprends à consommer sans vraiment trop y penser. J'ai pris l'habitude de prendre mon temps et de me poser des questions avant. Et puis, on a souvent la possibilité de se faire rembourser, je ne me gêne plus.

Lorsqu'il est question d'achats émotifs, de type coup de coeur, je me méfie du sentiment "d'urgence" qu'on a parfois. L'objet tant convoité sera encore là demain. J'aime bien dormir là dessus. Plus l'achat est gros, plus je dors, si on veut. Si je ne m'en souviens plus le lendemain, le problème est réglé. Loin des yeux, loin du coeur comme on dit.

Oui mais... la super promotion ultime se termine ce soir? Est-ce que vraiment un super solde si on doit traîner un solde impayé sur sa carte de crédit pendant je ne sais pas combien de temps?

Avant d'acheter, j'ai pris l'habitude de me poser les questions suivantes:
- est-ce un besoin ou un désir?
- ai-je l'espace pour cet item?
- que dois-je éliminer pour avoir l'espace?
- est-ce que je peux le payer au complet?
- vais-je être obligée de reporter l'achat de quelque chose de plus important?

En gros, ce ne sont pas des gestes difficiles. C'est d'en acquérir l'habitude le plus demandant. Mais après, c'est tellement plus facile!

Si vous aviez aussi les achats compulsifs en tête, magasiner, que ce soit au centre d'achat ou en ligne, peut être "risqué" selon votre humeur. Certains mangent quand ils sont contrariés puis regrettent les kilos, d'autres achètent puis regrettent le solde de leur carte de crédit. Pour cela, il faut trouver son déclencheur. Aller chercher de l'aide auprès d'un professionnel pourrait faire partie d'une démarche pour gérer les achats compulsifs.

Bonne fin de journée,
répondu par CLUB des 100 (410 points)
0
Bon après-midi Emmy!

Superbe réponse! Les points que vous apportez sont très pertinents. Vous semblez bien outillé au niveau de l'autodéfense face à la consommation impulsive!

Continuez votre beau travail et bonne journée!
0 votes
Bonjour Stéphane,

Quelle bonne question ! J'ai tenté moi aussi de modifier mon comportement à cet effet et ce, à plusieurs reprises. Le truc qui me réussit le mieux est de me dire, lorsque je veux ardemment quelque chose: "Je le veux vraiment, c'est OK mais juste avant d'aller l'acheter, je vais aller l'écrire dans mon budget". Je m'oblige donc à aller inscrire ma dépense dans mon budget avant d'aller le chercher....et très, très souvent, à 90% environ, juste ce geste me fais prendre conscience que c'est un luxe et que cela peut attendre.  Mais si, devant mon budget, je me dit que le veux vraiment, que c'est vraiment important pour moi, et bien je réussi à trouver une place dans mon budget (je coupe dans certaines dépenses et je vais piger dans mes épargnes (je me suis créé un transfert automatique d'épargne dans un compte Tangerine) et je suis vraiment heureuse d'aller le chercher: sans culpabilité ni regret au surplus ! Comme si mon budget (rationnel) prenait le dessus sur mon émotif.
répondu par CLUB des 100 (270 points)
...