Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)

6,413 questions

8,091 réponses

3,270 commentaires

3,198 collaborateurs

49 collègues en ligne
0 collaborateurs et 49 anonymes

Badges récents

Rép. appréciée
DanielP
Rép. appréciée
fudge1974
Rép. appréciée
Sly
Rép. appréciée
ameliea
Rép. appréciée
Prof. Nicolas Boivin

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca


Pour participer à wikiFISC, il est préférable de créer un compte de collaborateur (voir Inscription). Une participation anonyme (sans créer de compte) est aussi possible (avec un contrôle anti-robot cependant).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toutes personnes intéressées à enrichir wikiFISC de façon anonyme est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin | Blais
FISCALITÉuqtr.ca

Marc Aubrey
Lyne Rioux
Émilie Portelance
Vincent Bal Gagnon (chargé de cours)
Pier-Luc Lajoie
Jonathan Gosselin (chargé de cours)

Et autres collaborateurs
Découvrez la licence Creatives Commons

Offert par FISCALITÉuqtr.ca



Faites un témoignage


+3 votes
384 vues
Bonjour,

Lors du calcul du PBR d'une participation nous devons comme point de départ tenir compte du coût d'acquisition (si nous n'avons pas le PBR de l'année précédente), celui-ci est-il en tout temps équivalent à la JVM de la mise de fond initial ($, biens) ? Ou peut-il être augmenté ultérieurement d'une autre manière ?

Par exemple, est ce qu'une mise de fond supplémentaire ultérieure, en bien ou en argent, pourrait être considéré dans le coût d'acquisition ou est-ce que cette mise de fond ultérieure viendrait seulement augmenter ''l'apport en capital'' dans le calcul du PBR ?

De plus, le mise de fond fait qui sert à déterminer la part de chacun des associés dans une société de personne peut être de différente nature : en bien, en crédit, en habileté ou en industrie. Toutefois si l'expérience d'un associé a une valeur, pourrait-elle être considérée ?

À cet effet, avez-vous un exemple d'un apport en crédit ou en industrie, je crois ne pas bien saisir à quoi cela pourrait correspondre en pratique ?


Merci beaucoup,
demandé dans [INACTIF] La Littératie Financière et Fiscale Ouverte à Tous par
recatégorisées par

1 Réponse

+1 vote
 
Meilleure réponse
Bonsoir Chris,

Le PBR d'une participation est constamment en mouvement puisqu'il faut l'ajuster, notamment, des bénéfices et des pertes de la SENC. Il faut aussi y ajouter tout apport en $ et y retrancher tout retrait en $ (ce qui est normal puisque c'est la seule faćon pour les associés d'obtenir le fruit de leur labeur).

Quant à la question des apports en biens ou en expertise, la question est complexe,puisqu'en tout équilibre fiscal ce qui s'ajoute au PBR doit être, normalement, issu d'une imposition antérieure. Bref, vous ne pouvez pas ajouter 50 000 $ au PBR de la participation pour refléter la JVM de votre apport en expertise ou en temps si celle-ci n'a pas été imposé.

En espérant vous avoir éclairé.

Prof Bachand
répondu par (-920,665 points)
...