Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)

6,410 questions

8,087 réponses

3,269 commentaires

3,194 collaborateurs

42 collègues en ligne
0 collaborateurs et 42 anonymes

Badges récents

Rép. appréciée
Prof. Marc Bachand
Rép. appréciée
Prof. Marc Bachand
Rép. appréciée
Prof. Marc Bachand
Rép. appréciée
Prof. Marc Bachand
Rép. appréciée
Prof.Nicolas Lemelin

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca


Pour participer à wikiFISC, il est préférable de créer un compte de collaborateur (voir Inscription). Une participation anonyme (sans créer de compte) est aussi possible (avec un contrôle anti-robot cependant).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toutes personnes intéressées à enrichir wikiFISC de façon anonyme est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin | Blais
FISCALITÉuqtr.ca

Marc Aubrey
Lyne Rioux
Émilie Portelance
Vincent Bal Gagnon (chargé de cours)
Pier-Luc Lajoie
Jonathan Gosselin (chargé de cours)

Et autres collaborateurs
Découvrez la licence Creatives Commons

Offert par FISCALITÉuqtr.ca



Faites un témoignage


+4 votes
421 vues
On entend souvent dire, suite à des expériences personnelles après un placement d'une personne âgée, que ses économies y ont passées dans l'année du placement ou l'année suivante. Y a-t-il un moyen de préserver les avoirs financiers et matériels  (par exemple, une maison) d'une personne âgée qui requiert un placement? Éclairez moi, j'ai de la difficulté à comprendre la réponse précédente. Merci!
liée à une réponse: question sur le celi.
demandé dans [INACTIF] La Littératie Financière et Fiscale Ouverte à Tous par CLUB des 500 (665 points)

2 Réponses

+1 vote
 
Meilleure réponse
Bonjour Denise,

tout le monde doit se soucier de conserver / prémunir contre les pertes ses actifs, peu importe l'âge. Autant la maison que les placements.

Pour les placements, le plus sécuritaire est de les confier à une banque / caisse populaire reconnue (BNC, B. Royale, B. de Montréal, etc). Vos placements sont alors protégés par l'assurance-dépôt du Canada http://www.cdic.ca/fr/Pages/default.aspx

Éviter les entreprises privées non reconnues comme des banques canadiennes.

Ensuite, choisissez des placements très sécuritaires (bons du trésor, marché monétaire). Le taux de rendement (croissance) sera faible cependant.

En suivant ces conseils, votre maison ne devrait pas être à risque.


Bon courage!
répondu par (-461,870 points)
sélectionné par
+1 vote
Bonjour Denise,

Je ne suis pas certain de saisir correctement votre question. Pourriez-vous s.v.p. préciser davantage votre interrogation en donnant plus de détails sur ce que vous désirez savoir.

Je serai heureux de pouvoir vous répondre.

Au plaisir,
répondu par CLUB des 5 000 (5,270 points)
+1
Je connais une personne âgée qui a dû être placée.  Son compte de banque a été vidée dans l'année suivant son placement par le coût de la ressource d'hébergement avant qu'une pension ne lui ait été versée.  J'ai entendu d'autres histoires similaires. Je me demande si la personne avait eue une maison, s'il aurait fallu la vendre pour payer l'hébergement et les soins, bien évidemment. Ma question est de savoir s'il y a une façon de protéger les avoirs, tant financiers que matériels,  d'une personne qui nécessite un placement.
0
Selon moi, si une personne requiert des soins privés et qu'elle doit en assumer personnellement les coûts, l'ensemble de ses avoirs sera utilisé à cette fin, au besoin.

Je ne vois pas comment soustraire certains actifs à cette logique. De toute façon, les soins privés ne seront plus accessibles si la personne n'a plus de ressouce pour les payer.

Ma compréhension...
+1
Si je comprends bien, les biens et les avoirs de la personne ne peuvent pas être préservés pour un legs au décès, dans le cas d'une maison par exemple. Si une personne a besoin de soins en privé ou en CHSLD, elle devra liquider ses avoirs si la PV, le RRQ et une rente de son ex-employeur ne s'avèrent pas suffisants.

Je vous remercie Professeur Boivin pour votre patience. Le domaine des finances est quelque peu complexe pour moi. Je veux profiter au maximum de la période des cinq semaines du cours pour poser toutes les questions qui me préoccupent.
0
Vous faites bien de le faire Denise, c'est exacetement notre mission d'y répondre durant ces cinq semaines.
...