Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)

7,497 questions

9,238 réponses

3,549 commentaires

Badges récents

Quest. appréciée
xiayi
Esprit vif
Quirinussoft
CLUB des 100
Quirinussoft
Découvrez notre licence Creatives Commons sur FISCALITÉuqtr.ca
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca

Inscription obligatoire
Pour participer à wikiFISC, il est obligatoire de créer un compte (Inscription).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toute personne intéressée à enrichir wikiFISC est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin
FISCALITÉuqtr.ca

Faites un témoignage sur FISCALITÉuqtr.ca

+4 votes
524 vues
Bonjour ,
Je sais que tant que je gardais mon parent chez moi à temps plein, il était possible de réclamer un crédit d'impôt pour aidant naturel et de transférer crédit pour personne déficiente vu son très faible revenu.
La situation s'étant nettement détériorée, il ne restait plus d'autre choix que de diriger mon parent en chsld.
Bien que je continue activement à m'occuper de ce parent, ses finances, ses courses, certains soins spécifiques, ses sorties, etc... et périodiquement des séjours de fin de semaine à ma demeure, est-ce que le crédit pour aidant naturel et/ou le transfert ne devrait pas continuer à être applicable?
On me dit que non et pourtant ceci m'occasionne un apauvrissement. Quelle est la logique du raisonnement fiscal? (Ce parent est une soeur)
Merci de prendre le temps de m'éclairer.
demandé par CLUB des 500 (610 points)

2 Réponses

+1 vote
 
Meilleure réponse
Bonjour Mario,

Effectivement les crédits d'impôt pour personne à charge avec handicap requièrent que la personne handicapée habite sous le même toit que vous.

Évidemment il existe plusieurs formes d'aide octroyée à une personne handicapée (morale, financière moindre, financière importante, et autres). Le législateur s'est positionné à l'effet d'encourager les aidants naturels les plus impliqués (ceux qui hébergent la personne handicapée).

Cela n'enlève en rien au mérite des autres formes d'aide même si elles ne sont pas visées par l'aide gouvernementale (i.e les crédits d'impôt).


Au plaisir Mario,
répondu par (-350,435 points)
sélectionné par
0
Je comprends. Je voulais être sûr toutefois car on connaît vraiment peu la fiscalité et ses règles.
Merci Nicolas et bien sûr cela ne démotivera aucunement mes gestes d'aide pour mon parent.
+2 votes
Bonjour Mario,

Vous pouvez demander un crédit d'impôt remboursable pour aidant naturel si vous êtes dans l'une des situations suivantes :

   - vous prenez soin de votre conjoint âgé qui est incapable de vivre seul;
   - vous hébergez un proche admissible;
   - vous cohabitez avec un proche admissible qui est dans l'incapacité de vivre seul.

Ainsi, étant donné que vous ne cohabitez plus avec votre parent, vous ne pouvez malheureusement plus demander le crédit.

Après quelques recherches, je n'ai pas été en mesure de trouver d'autres crédits qui pourraient s'appliquer dans votre situation.

Merci et bonne journée,

http://www.revenuquebec.ca/fr/citoyen/credits/hebergement_parent/
répondu par CLUB des 5 000 (5,270 points)
0
Merci Steven
...