Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)

7,521 questions

9,263 réponses

3,555 commentaires

Badges récents

CLUB des 100
sandhyaone
Rép. appréciée
Prof. Marc Bachand
Quest. aimée
limmelissa
Découvrez notre licence Creatives Commons sur FISCALITÉuqtr.ca
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca

Inscription obligatoire
Pour participer à wikiFISC, il est obligatoire de créer un compte (Inscription).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toute personne intéressée à enrichir wikiFISC est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin
FISCALITÉuqtr.ca

Faites un témoignage sur FISCALITÉuqtr.ca

+1 vote
626 vues
Bonjour,
dans un contexte de mauvaise créance découlant de la vente d'une immobilisation amortissable (p.159 du volume), si la vente n'entraîne pas la fermeture de la catégorie (donc pas de récupération d'amortissement), est-ce que la déduction est tout de même admise ou dans ce cas le montant de la déduction est plutôt porté en augmentation de la FNACC? Ceci me semblerait raisonnable puisque la récupération d'amortissement (ou diminution de la perte finale) serait reportée au moment de la fermeture de la catégorie.
Merci pour votre réponse
demandé dans Questions portant sur : Le matériel pédagogique (Tome II – Sujet 2) par

1 Réponse

+1 vote
 
Meilleure réponse
Bonsoir Anthony,

       Je comprends votre question, mais j'aimerais préciser certaines notions. Tout d'abord, il y a récupération d'amortissement lorsque la FNACC partielle (FNACC + Acqusitions nettes) est négative peu importe s'il y a fermeture ou non de la catégorie. Pour obtenir une perte finale, il faut que la FNACC partielle soit positive et que la catégorie soit vide (Fermeture de la catégorie).

Puis, le problème de la mauvaise créance découlant d'une vente d'une immobilisation amortissable est que l'on surestime le produit de disposition (PD) et par le fait même on surestime la récupération d'amortissement (ou sous-estime la perte finale). Lors de l'année de la constatation de la mauvaise créance du PD, l'ont doit passer une déduction pour refléter le bon montant de récupération d'amortissement ou de perte finale calculé avec le bon montant du PD reçu. Avec cette réduction dans le revenu, on n'ajuste aucunement même s'il reste des biens dans la catégorie.

Bonne soirée,

Jonathan
répondu par (-3,580 points)
...