Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)
56 pers. connectées
1 collaborateurs et 55 anonymes
Collaborateurs

6,886 questions

8,583 réponses

3,379 commentaires

5,173 collaborateurs

Badges récents

Autobiographe
jamesstephens
Photogénique
soniyaayer
Autobiographe
soniyaayer
Quest. appréciée
Olivier
Rép. appréciée
Prof. Nicolas Boivin
Découvrez la licence Creatives Commons
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca


Pour participer à wikiFISC, il est préférable de créer un compte de collaborateur (voir Inscription). Une participation anonyme (sans créer de compte) est aussi possible (avec un contrôle anti-robot cependant).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toutes personnes intéressées à enrichir wikiFISC de façon anonyme est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin | Blais
FISCALITÉuqtr.ca

Marc Aubrey
Lyne Rioux
Émilie Portelance
Vincent Bal Gagnon (chargé de cours)
Pier-Luc Lajoie
Jonathan Gosselin (chargé de cours)

Et autres collaborateurs

Faites un témoignage

+1 vote
181 vues
Voici une question posée par une étudiante

"Bonjour M. Bachand

Dans l'exercice #4, je ne comprend pas pourquoi il faut enlever le versement de l'hypothèque au coût de la vie.


Merci, "
demandé dans Finances personnelles et planification fiscale par (-902,325 points)

1 Réponse

+1 vote
 
Meilleure réponse
Bonjour,

Ton interrogation est légitime puisque dans la donnée du problème, à aucun moment, il est mentionné que le couple souhaiterait voir l'ensemble des dettes libérées (payées à 100 % par une partie de l'assurance-vie) advenant le décès de M. Latulipe. Pourtant, si l'on se fie à la solution, c'est ce qui se produit (voir capital de libération de 111 000 $ dans la solution).

C'est donc dire que si au moment du décès une partie de l'assurance-vie permet de rembourser 100 % de l'hypothèque, il est logique de retirer les versements hypothécaires du train de vie après décès.

À l'examen, le désir ou non de libération du capital au décès sera très clairement exprimé.

Voir la captation du cours suivant:

 https://youtu.be/f0ZIBGHpH-8?t=3m40s

Prof Bachand
répondu par (-902,325 points)
...