Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)
52 pers. connectées
2 collaborateurs et 50 anonymes
Collaborateurs

7,088 questions

8,804 réponses

3,447 commentaires

7,416 collaborateurs

Badges récents

Photogénique
cubasvalenciaw
Rép. appréciée
Prof. Marc Bachand
Photogénique
carpasexpandi
Photogénique
reformaszaragoza
Photogénique
gocomconnectivity
Découvrez la licence Creatives Commons
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca


Pour participer à wikiFISC, il est préférable de créer un compte de collaborateur (voir Inscription). Une participation anonyme (sans créer de compte) est aussi possible (avec un contrôle anti-robot cependant).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toutes personnes intéressées à enrichir wikiFISC de façon anonyme est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin
FISCALITÉuqtr.ca

Faites un témoignage

+1 vote
49 vues
Monsieur fourmi vient d'arriver au Québec par chance il décroche un emplois mais il a des ambitions pour devenir comptable agréer donc il compte rentrer au étude. il veut donc constituer une épargne qui lui permettra de payer ses études à temps compte tenue du fait que le cycle CPA est très exigent.
1. est ce qu'il peut décider de cotiser à un FEEE pendant sont travail et même pendant ses études et l'utiliser pour rembourser son prêt et bourse? en d'autres termes peut-on cotiser à un FEEE(épargne études) pour soit même ou alors c'est uniquement pour sa progéniture?
2. quelle est l'incidence fiscale et économique entre prendre un prêt et bourse et financer ses études soit même en faisant des jobinnes
3. y a t'il un mode d’épargne qui peut servir à rembourser le prêt après les études? en d'autres termes quelles sont les meilleurs stratégies?
demandé dans [INACTIF] La Littératie Financière et Fiscale Ouverte à Tous par CLUB des 500 (780 points)

1 Réponse

+1 vote
 
Meilleure réponse
Bonjour Pascal,

Merci pour votre excellente question!

Selon moi,

1- Le REEE est inutile lorsque le contribuable a dépassé l'âge de 17 ans puisque celui-ci ne sera plus admissible à la subvention canadienne pour l’épargne-études ainsi qu'à l'incitatif québécois à l’épargne-études. (Voir : http://www.planiguide.ca/planiguide/module-3-education/regime-enregistre-depargne-etudes/)

2 - Si admissible, les prêts et bourses de l'Aide Financière aux Études (AFE) sont très intéressants et permettent aux étudiants admissibles de payer les frais de scolarité et de pourvoir à leurs besoins. (Voir : http://www.afe.gouv.qc.ca/). Si non admissible, les institutions finanicères offrent des marges de crédit étudiantes avec des taux d'intérêts avantageux, je vous conseille de contacter votre conseiller financier à ce sujet. Il est certain qu'un travail étudiant peut être fort utile et vous permettra de ramasser des fonds que vous n'aurez pas besoin de rembourser lors de votre début de carrière de CPA. Cependant, chaque dollars de revenu vous prive de 0,50$ de bourses de l'AFE, c'est donc à vous de déterminer le point optimal selon votre situation.

3 - Le Régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP) est une avenue intéressante si vous possédez des fonds dans votre REER. Celui-ci applique le même principe qu'un RAP et vous permet de retirer de l'argent de votre REER sans que ces sommes soient imposables (Voir : http://www.planiguide.ca/planiguide/module-3-education/regime-dencouragement-a-leducation-permanente/). Cependant, les montants retirés devront être remboursés durant 10 années à compter de la cinquième année du premier retrait.

Au plaisir,
répondu par CLUB des 3 500 (3,515 points)
sélectionné par
...