Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)
51 pers. connectées
0 collaborateurs et 51 anonymes

6,919 questions

8,617 réponses

3,382 commentaires

5,469 collaborateurs

Badges récents

Photogénique
lucywillor
Autobiographe
lucywillor
Photogénique
thompsonusa
Autobiographe
thompsonusa
Photogénique
PalmettoSoft-LLC
Découvrez la licence Creatives Commons
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca


Pour participer à wikiFISC, il est préférable de créer un compte de collaborateur (voir Inscription). Une participation anonyme (sans créer de compte) est aussi possible (avec un contrôle anti-robot cependant).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toutes personnes intéressées à enrichir wikiFISC de façon anonyme est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin | Blais
FISCALITÉuqtr.ca

Marc Aubrey
Lyne Rioux
Émilie Portelance
Vincent Bal Gagnon (chargé de cours)
Pier-Luc Lajoie
Jonathan Gosselin (chargé de cours)

Et autres collaborateurs

Faites un témoignage

+2 votes
76 vues
Bonsoir , je me  pose des questions d´ordre général sur l’assurance-vie et son rôle dans l’epargne . J’aimerais savoir si vous avez des références utiles pour bien comprendre les différents types d’assurance-vie ( temporaire , universelle etc..) . Je n’ai pas vu d’explications dans le cours jusqu’à présent !

Merci !
demandé dans [INACTIF] La Littératie Financière et Fiscale Ouverte à Tous par
+1
En effet, l'impôt au décès peut être considérable. Il faut rappeler que lors d'un décès avec des enfants mineurs, le REER peut être converti en rente-REER versé à chaque année à l'enfant jusqu'à ses 18 ans. Ainsi, on fractionne le revenu au lieu d'une imposition immédiate.

Avant de souscrire à une police d'assurance vie il faut déterminer les besoins au décès en terme de liquidité et de revenus à couvrir pour maintenir le coût de vie familial. M. Boivin a raison, chaque situation est spécifique et comme le CELI est aussi non imposable au décès, mettre le maximum dans son CELI peut jouer le même rôle. Tout dépend des besoins et des souhaits en matière de planification successorale.

1 Réponse

+1 vote
 
Meilleure réponse
Bonjour Jonathan,

C’est vrai qu’il peut être difficile de bien comprendre le marché des assurances-vie.

Voici un lien qui vous permettra de vous éclaircir à ce sujet : https://lautorite.qc.ca/grand-public/assurance/assurance-vie/assurances-vie-temporaire-entiere-et-universelle-guide/

Cependant si je peux me permettre, l’assurance-vie devrait être normalement une des dernières sources d’épargne puisqu’il existe d’autres programmes gouvernementaux plus avantageux. Le REEE, le REER, le CELI, le remboursement de dette à fort taux d’intérêt pourrait être des systèmes qui vous permettront de vous enrichir davantage que l’épargne au moyen d’une assurance. Les calculs sont de mise puisque chaque situation est différente.

J’espère que cela répond à vos questions. Si vous avez d’autres interrogations, n’hésitez pas !

Francis
répondu par CLUB des 2 500 (3,340 points)
+1
Merci !
+1
Je suis d'accord avec vous FrancisF mais le bon côté de l'assurance-vie est que à notre décès elle n'est pas imposable donc le montant qui revient aux héritiers souvent les enfants est exonéré d'impôt contrairement au reer qui sont imposable à 50%! donc à mon avis et je peux me tromper l'assurance-vie a sa place aussi!
...