Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)
70 pers. connectées
4 collaborateurs et 66 anonymes

7,182 questions

8,902 réponses

3,463 commentaires

9,655 collaborateurs

Badges récents

Photogénique
alohacreativos
Photogénique
anahpeninsula
Photogénique
safecode
Découvrez notre licence Creatives Commons sur FISCALITÉuqtr.ca
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca

Inscription obligatoire
Pour participer à wikiFISC, il est obligatoire de créer un compte (Inscription). Une participation anonyme, sans créer de compte, n'est pas possible.

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toute personne intéressée à enrichir wikiFISC est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin
FISCALITÉuqtr.ca

Faites un témoignage sur FISCALITÉuqtr.ca

+1 vote
63 vues
Bonjour,

Je ne suis pas certaine de comprendre la différence entre une allocation et un remboursement de dépenses. Dans le cas d'une allocation, est-ce que ce sera la totalité du montant qui sera imposable ?

Merci
demandé dans Questions portant sur : Le matériel pédagogique (Tome I – Sujet 4) par

1 Réponse

0 votes
 
Meilleure réponse
Bonjour anonyme,


Conformément à ce qui est mentionné à la p. 110 du volume, un remboursement de dépenses reçu par l'employé n'est jamais imposable pour ce dernier. Il s'agit d'un remboursement des dépenses réelles et précises encourues par l'employé qui lui est remboursé, factures à l'appui, pas un sou de plus.


Une allocation reçue par l'employé joue essentiellement le même rôle, à savoir le "remboursement des dépenses" encourues par l'employé. La différence est que l'employé ne soumet pas ses factures. Le montant reçu ne correspondant pas nécessairement avec ses dépenses réelles et précises encourues. On l'ignore...

Pour cette raison, une allocation reçue est imposable en totalité selon la règle générale. Il y a quelques exceptions pour des allocations dont le montant est raisonnable, entre autres choses (pp.110-111).


Merci d’enrichir wF !
répondu par (-380,325 points)
edité par
...