Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)

7,379 questions

9,110 réponses

3,511 commentaires

Découvrez notre licence Creatives Commons sur FISCALITÉuqtr.ca
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca

Inscription obligatoire
Pour participer à wikiFISC, il est obligatoire de créer un compte (Inscription).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toute personne intéressée à enrichir wikiFISC est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin
FISCALITÉuqtr.ca

Faites un témoignage sur FISCALITÉuqtr.ca

+1 vote
62 vues
Bonjour Marc,

Est-ce qu'on peut poser l'hypothèse qu'il y aura assurément des frais annuels d'entretiens pour le condo disons de 500$ et des frais d'assurances, disons de 150$, pour la location? Pourquoi doit-on prendre le loyer de l'ami de Charlotte comme base de comparaison ?
demandé dans Finances personnelles et planification fiscale par CLUB des 500 (560 points)

1 Réponse

+2 votes
 
Meilleure réponse

Bonjour Nicolas,

Aucun problème à ajouter les hypothèses que tu suggères, à savoir un frais d’assurrance (pour assurer les biens et meubles) en mode location et d’ajouter un frais d’entretien raisonnable dans le scénario d’achat du condo. Ce frais devrait être faible puisque les grands entretretiens et réparations sont financés par les frais communs qui sont déboursés par les propriétaires des condos.

Maintenant, la véritable subtilité du cas de Charlotte se retrouve dans la base de la comparaison quant à l’analyse achat vs location. Dans le présent cas, l’achat du condo amène, de manière plus nous ou moins consciente, les parents à Charlotte à acheter une habitation qui est au-delà des besoins de Charlotte. S’ils s’optaient pour une location, ils opteraient sûrement pour un loyer semblable à celui de Sandrine. C’est l’un des pièges du présent cas.

L'une des principale hypothèse au présent calcul est de ne pas considérer l'option d'une location comparable à l'achat du condominium. Charlotte n'a pas besoin d'une superficie habitable de 1 270 pi2. Aux fins de nos calculs, notre comparable sera le logement de Sandrine.  Donc, à cet égard, le chauffage du condominium est un coût pertinent (différencié) à l'analyse.

Merci Nicolas de contribuer au savoir du groupe.

Prof Bachand

répondu par (-890,335 points)
...