Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)
65 pers. connectées
2 collaborateurs et 63 anonymes
Collaborateurs

7,086 questions

8,802 réponses

3,444 commentaires

7,202 collaborateurs

Badges récents

Autobiographe
sr22insurance
Photogénique
aceitedenavarra
Rép. appréciée
Prof. Marc Bachand
Photogénique
doctorantonioburgos
Photogénique
mastersoftwares
Découvrez la licence Creatives Commons
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca


Pour participer à wikiFISC, il est préférable de créer un compte de collaborateur (voir Inscription). Une participation anonyme (sans créer de compte) est aussi possible (avec un contrôle anti-robot cependant).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toutes personnes intéressées à enrichir wikiFISC de façon anonyme est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin
FISCALITÉuqtr.ca

Faites un témoignage

+1 vote
36 vues
Bonjour, voici mes quelques questions a propos de ce cas:

1 - J'aurais mis une assurance d'environ 200$/année pour le loyer.

2 - Comment on fait pour déterminer le 5 ans?  On pourrait également faire l'analyse sur 8 ou 10 ans, supposant que la soeur de Charlotte ira également à cette université?

3 - Pour le taux de rendement du placement si location, on ne peut pas prendre le 12% de S&P500? Supposant que les parents qui peuvent acheter un condo ainsi peuvent se permettre un risque plus élevé?

Merci!

Émilie
demandé dans Finances personnelles et planification fiscale par CLUB des 500 (635 points)

1 Réponse

+2 votes
 
Meilleure réponse
Bonjour, Émilie,

Voici mes réponses.

1) Ton hypothèse tient la route

2) Sur cette hypothèse, c’est vrai que l’horizon de 5 ans est de nature conservatrice (ce fait étant acquis), alors que les années supplémentaires sont reliées à des possibilités, sans certitude (les études de Flavie). Mais, oui, le calcul avec un horizon de 8 et 10 est possible.

3) La question du taux de rendement compte tenu de l’information disponible ne peut pas conduire à l’utilistation d’un taux de rendement de 12%. Ce n’est pas réellement une question d’attitude face au risque. Je m’explique. Le rendement de 12 % de l’indice de SP 500 (aucours des 5 dernières années) n’est pas le reflet de l’assumation d’un risque démesurément élevé puisque cet indice est composé d’un panier de 500 sociétés cotées en bourse (titres de croissance, mais diversifiés). Cet indice sur une pėriode d’environ 60 années a offert un rendement moyen d’environ 8 % (après les frais de gestion). Donc, le 12 % est déjà au-delà du rendement normalisé, alors, on peut penser que si les 5 dernières années correspondent à un rendement 12 %, les prochaines années ne pourront soutenir la même croissance. Dans le cas présent, mon choix de taux n’est pas relié àune attitude face au risque (un rendement de 12 % est à mon avis insoutenable), mais bien la compréhension de ce que constitue les écarts types.

Merci pour ta question.

Prof Bachand
répondu par (-896,860 points)
+1
Merci!!
...