Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)

7,437 questions

9,176 réponses

3,538 commentaires

Badges récents

Jette un oeil
SL
Quest. appréciée
SL
Rép. appréciée
Prof. Marc Bachand
Découvrez notre licence Creatives Commons sur FISCALITÉuqtr.ca
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca

Inscription obligatoire
Pour participer à wikiFISC, il est obligatoire de créer un compte (Inscription).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toute personne intéressée à enrichir wikiFISC est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin
FISCALITÉuqtr.ca

Faites un témoignage sur FISCALITÉuqtr.ca

+2 votes
62 vues
Salut !

Je me demandais, lorsqu'un bien est à notre actif avant le mariage (société d'acquêts) et que le conjoint contribue à payer la dette relative au bien dès le mariage, on indique dans les lectures qu'une portion de la plus-value acquise durant le mariage sur ce bien fait partie du patrimoine familial (on soustrait la plus-value attribuable à la valeur nette du bien au moment du mariage du patrimoine). Toutefois, qu'advient-il d'un bien que l'on possédait avant le mariage et pour lequel on continue, seul, de rembourser la dette ? La plus-value admise dans le patrimoine reste-elle la même du fait que le conjoint contribue indirectement d'une quelconque façon aux paiements ? ou exclut-on totalement le bien et sa plus-value acquise durant le mariage du patrimoine ? (ou autre ?)

Je fais référence aux pages 9 et 10 des lectures de la semaine B. L'exemple indique que les conjoints payent à parts égales la dette.

Merci !

Samuel
demandé dans Finances personnelles et planification fiscale par Aucun CLUB (55 points)

1 Réponse

+1 vote
 
Meilleure réponse
Bonjour, Samuel,

ces questions sont assez complexes. Néanmoins, à l’égard de ton interrogation de base, lorsqu’un bien admissible au patrimoine familial était déjà détenu par un des époux, cela ne change rien qu’un seul conjoint ou que les deux conjoints contribuent à rembourser la dette sur le bien lorsqu’il est temps de faire le calcul de la répartition du patrimoine familial en cas de divorce ou de décès.

Merci pour tes  interventions !

Prof Bachand
répondu par (-886,550 points)
...