Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)

7,490 questions

9,231 réponses

3,549 commentaires

Découvrez notre licence Creatives Commons sur FISCALITÉuqtr.ca
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca

Inscription obligatoire
Pour participer à wikiFISC, il est obligatoire de créer un compte (Inscription).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toute personne intéressée à enrichir wikiFISC est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin
FISCALITÉuqtr.ca

Faites un témoignage sur FISCALITÉuqtr.ca

+3 votes
31 vues
Bonjour,

Dans le problème, nous avons 33 ans. Alors, pourquoi le décès est fixé en utilisant l'espérance de vie moyenne (83 ans) alors que habituellement nous utilisions 90 ans?
demandé dans Finances personnelles et planification fiscale par Aucun CLUB (35 points)

1 Réponse

+1 vote
 
Meilleure réponse
Bonjour, Karel,

Excellente question, je sais que la nuance qui s'applique ici n'est pas comprise par tous. Il faut être prudent lorsque l'on utilise le concept d'espérance de vie dans nos calculs. Celle-ci va varier selon le type de calcul que nous réalisons et ce qu'ill représente.

1) Lorsque nous calculons l'effort d'épargne à consentir dans le cadre d'une planification de la retraite, il est tout à fait normal et fondamental d'utiliser une variable espérance de vie qui permet une "marge de manoeuvre". Tu comprends que t'utiliser l'espérance de vie à 83 ans serait une erreur puisque si notre client a le malheur de survivre à cette espérance de vie, il ne lui resterait rien, sauf le RRQ et la PSV.

2) dans les cas d'optimisation (l'âge de la prise du RRQ ou de la PSV par exemple) ou d'évaluation quant à la pertinence de maintenir un produit financier (assurance-vie qui n'est plus essentielle par exemple), le calcul doit se faire avec une forme d'appréciation des probabilités de survie. Or avec cet objectif en tête, l'espérance de vie, sans marge de manoeuvre, demeure la meilleure valeur à utiliser dans le calcul. C'est pour ça que dans la question de la BQI 12-1, nous utilisons une espérance de vie de 83 ans.

Bonne étude!

Prof Bachand
répondu par (-884,805 points)
...