Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)

7,490 questions

9,231 réponses

3,549 commentaires

Découvrez notre licence Creatives Commons sur FISCALITÉuqtr.ca
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca

Inscription obligatoire
Pour participer à wikiFISC, il est obligatoire de créer un compte (Inscription).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toute personne intéressée à enrichir wikiFISC est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin
FISCALITÉuqtr.ca

Faites un témoignage sur FISCALITÉuqtr.ca

+1 vote
33 vues

Bonjour,

 

Dans l'exercice de BQI 4-6 (vendeur à commission), je ne comprends pas pourquoi on dit qu'il est préférable d'inclure volontairement l'allocation reçue et ensuite de pouvoir déduire les dépenses réellement payées. 

Aussi, Pourquoi devons-nous calculer pour le choix 1 et choix 2 (8(1)f))? Quel est la différence entre les deux?

Merci !!

Laurence 

demandé dans Question 4-6 (Tome I - Sujet 4) par Aucun CLUB (25 points)
recatégorisées par

1 Réponse

0 votes
 
Meilleure réponse

Salut Laurence,

Merci pour ta question ! 

Conformément à ce qui est mentionné à la p.182 du volume (note de bas de page #118), l’employé a toujours le loisir (le choix) d’inclure volontairement le montant de l’allocation reçue, même si cette dernière est jugée non imposable (raisonnable), et conséquemment de déduire les dépenses encourues visées par l’allocation. Dit autrement, se déplacer volontairement de la situation 1) vers la situation 2).

Ce choix serait avantageux, évidemment, lorsque le montant de l’allocation reçue (disons 1000$) est inférieur à celui des dépenses encourues (disons 1300$) visées par l’allocation (donc + 1000$ et – 1300$ = une déduction nette de 300$).

Ainsi, dans la question 4-6, il est avantageux pour l'employé d'inclure volontairement une allocation de 540$ et conséquemment pouvoir déduire des dépenses déductibles de 1350$. Il est de même pour les autres allocations reçues.


Conformément à ce qui est mentionné à la p.196 du volume, certaines dépenses sont déductibles uniquement pour les employés « vendeurs à commission ». Ces dépenses sont plus généreuses que les dépenses disponibles pour les autres employés (avantage) mais les dépenses supplémentaires ainsi déductibles sont limitées aux revenus de commission gagnés dans l’année (inconvénient). L’excédent des dépenses sur les revenus de commission gagnés, le cas échéant, n’est pas reportable.

C’est au choix du vendeur à commission de déduire ses dépenses en tant que vendeur à commission (avec l’avantage et l’inconvénient que cela comporte) OU de déduire ses dépenses comme les autres employés. Il ne peut pas déduire ses dépenses avec les 2 méthodes simultanément.

Bon travail !

* Ta réussite me tient à cœur ❤️

répondu par (-351,195 points)
...