Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)
68 pers. connectées
0 collaborateurs et 68 anonymes

7,083 questions

8,799 réponses

3,436 commentaires

7,066 collaborateurs

Badges récents

Rép. appréciée
Prof. Marc Bachand
Quest. appréciée
Pat-lavallee
Photogénique
ankitatiwari
Autobiographe
johnmiths059
Autobiographe
paulwarner44
Découvrez la licence Creatives Commons
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca


Pour participer à wikiFISC, il est préférable de créer un compte de collaborateur (voir Inscription). Une participation anonyme (sans créer de compte) est aussi possible (avec un contrôle anti-robot cependant).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toutes personnes intéressées à enrichir wikiFISC de façon anonyme est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin
FISCALITÉuqtr.ca

Faites un témoignage

+2 votes
295 vues
Bonjour,

Je me demandais, s'il y a des restrictions quand les actionnaires prête de l'argent a la société pour un nouveau projet de développement SANS intérêts?

Est-ce qu'il y a des conséquences fiscales pour les 2 parties?

Est-ce qu'il a un nombre maximal pour ce prêt

Merci :)
demandé dans Question 1-1 (Tome II – Sujet 1) par

1 Réponse

+1 vote
 
Meilleure réponse
Pour la limite, je n'ai jamais entendu qu'il y en a une. Pour les conséquences fiscales cela m'étonnerait beaucoup qu'ils y en aient. Le Fisc veut empêcher les sortis d'argent sans impositions des entreprises mais pour ce qui est de l'inverse (à mon avis) les avances dans l'entreprise n'auront pas d'impact fiscal puisque si l'argent était dans les mains de l'actionnaire, elle a déjà été imposé, s'il y aurait une autre imposition nous aurions une double imposition. Situation que le Fisc veut éviter à tous prit (sauf exception)

Par contre si l'entreprise est en difficulté et fait faillite, l'actionnaire ne pourra prendre une perte en capital sur son avance, puisqu'il n'espérait pas obtenir de l'argent avec. (sujet 7.6 dans Conformité fiscale des particuliers et des entreprises tome II, édition 2014-15)
répondu par * TOP 7 500 et + * (8,295 points)
sélectionné par
0
"Le Fisc veut empêcher les sortis d'argent sans impositions des entreprises mais pour ce qui est de l'inverse (à mon avis) les avances dans l'entreprise n'auront pas d'impact fiscal puisque si l'argent était dans les mains de l'actionnaire..."

Bonne réponse Etienne M Rochon !
...