Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)
49 pers. connectées
0 collaborateurs et 49 anonymes

7,057 questions

8,773 réponses

3,429 commentaires

6,650 collaborateurs

Badges récents

Gêné
catherinee
Quest. appréciée
Prof. Marc Bachand
Rép. appréciée
Prof. Marc Bachand
Quest. appréciée
padufresne
Autobiographe
ethanlee
Découvrez la licence Creatives Commons
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca


Pour participer à wikiFISC, il est préférable de créer un compte de collaborateur (voir Inscription). Une participation anonyme (sans créer de compte) est aussi possible (avec un contrôle anti-robot cependant).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toutes personnes intéressées à enrichir wikiFISC de façon anonyme est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin
FISCALITÉuqtr.ca

Faites un témoignage

+2 votes
45 vues
demandé dans Question 8-2 (Réorg. et planif.– Sujet 8) par Aucun CLUB (80 points)

3 Réponses

0 votes
 
Meilleure réponse
Les enfants sont majeurs, donc non imposable aux enfants.
répondu par (-987,350 points)
0
De plus les enfants ne sont pas handicapés !
+1 vote
La succession du décédé (pas toujours les enfants) va produire une déclaration pour le contribuable décédé pour l'année de son décès. Étant donné qu'un REER est un report d'impôt, il est logique que ce soit le contribuable décédé qui paie les impots liés à ce report à son taux et non celui de sa succession. (ex: quelqu'un qui reporte de l'impôt au taux maximum et le paiement d'impôts fait par sa fille étudiante qui ne paie pas d'impôts). Bref, c'est pour éviter que les impôts liés au report ne soient pas payés en entier.
répondu par CLUB des 100 (130 points)
0 votes
Il est possible de faire un choix pour l'attribution du REER. Il peut être inclus dans le revenu du défunt mais on peut chosir de le transférer au conjoint ou aux enfants.

Dans le cas du transfert au conjoint, le montant accumulé des REER sera inclus à son revenu à moins que le REER ne soit pas rendu à échéance. Dans ce cas, le conjoint peut transférer la somme dans son propre REER. L'imposition se fait ensuite comme d'habitude, soit lors des retraits.

Les enfants et les petits-enfants peuvent seulement être imposés sur les REER qui s'ils sont à la charge du défunt.
répondu par Aucun CLUB (65 points)
...