Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)
51 pers. connectées
0 collaborateurs et 51 anonymes

6,924 questions

8,625 réponses

3,382 commentaires

5,833 collaborateurs

Badges récents

Photogénique
khusi21
Autobiographe
khusi21
Photogénique
makemyfiling
Autobiographe
makemyfiling
Photogénique
123Hp.Website
Découvrez la licence Creatives Commons
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca


Pour participer à wikiFISC, il est préférable de créer un compte de collaborateur (voir Inscription). Une participation anonyme (sans créer de compte) est aussi possible (avec un contrôle anti-robot cependant).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toutes personnes intéressées à enrichir wikiFISC de façon anonyme est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin | Blais
FISCALITÉuqtr.ca

Marc Aubrey
Lyne Rioux
Émilie Portelance
Vincent Bal Gagnon (chargé de cours)
Pier-Luc Lajoie
Jonathan Gosselin (chargé de cours)

Et autres collaborateurs

Faites un témoignage

+1 vote
192 vues
Bonjour,

J'aimerais savoir pourquoi on vient considéré un récupération d'amortissement pour le bâtiment sur le terrain 3 si celui-ci a perdu 20 000$ de sa valeur? Je croyais que la récupération d'amortissement servait aux actifs ayant augmenté de valeur?

ET pourquoi on a pas le droit à une perte en capital sur ce bâtiment (40 000 - 20 000)?

Merci
demandé dans Question 8-3 (Réorg. et planif.– Sujet 8) par

1 Réponse

+1 vote
 
Meilleure réponse
une perte en capital est toujours refusé au niveau de l'impôt (voir les notions en fisca2 à ce sujet)

la notion de récupération d'amortissement n'a pas de lien avec la prise ou la perte de valeur d'une immobilisation mais plutôt à la différence entre sa valeur fiscale (la FNACC) et le moindre de sa JVM ou de son coût d'acquisition.

Par exemple, si on a acheté un immeuble à 200 000$ et que maintenant sa JVM est de 100 000, la perte en capital sera toujours refusé. Si, sur cet immeuble, j'ai une FNACC de 75 000$, ça veut dire que, fiscalement, mon immeuble vaut 75 000$ donc j'ai profité d'allègement fiscaux comme si mon immeuble valait 75 000$. Or, il en vaut 100 000$ selon sa JVM (moindre de JVM et du PBR). Ainsi donc, j'ai eu le droit à un allègement fiscal de 25 000$ de trop versus la vrai valeur de mon immeuble (75 000 vs 100 000). Je dois donc rembourser cet allègement de 25 000$ que j'ai eu en trop au fil des années.

Je crois qu'une captation du cours en parle bien...sinon, je vous réfère au tome 2 de conformité fiscale, sujet #2, sous-section 5.3.3 pour le refus de la perte en capital et sous-section 5.3.5 et 5.3.6 pour les pertes finales et récupération d'amortissement.
répondu par * TOP 7 500 et + * (8,355 points)
sélectionné par
...