Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)
71 pers. connectées
1 collaborateurs et 70 anonymes
Collaborateurs

7,093 questions

8,810 réponses

3,447 commentaires

7,662 collaborateurs

Badges récents

Photogénique
cdfteccon
Photogénique
Pagina-web
Photogénique
mariadanielaw
Autobiographe
unoassignment
Photogénique
johnleocute
Découvrez notre licence Creatives Commons sur FISCALITÉuqtr.ca
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca


Pour participer à wikiFISC, il est préférable de créer un compte de collaborateur (voir Inscription). Une participation anonyme (sans créer de compte) est aussi possible (avec un contrôle anti-robot cependant).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toutes personnes intéressées à enrichir wikiFISC de façon anonyme est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin
FISCALITÉuqtr.ca

Faites un témoignage sur FISCALITÉuqtr.ca

0 votes
255 vues
Dans le cas 8-5, l'impôt et le décès, je constate que le terrain du bien locatif , légué à sa conjointe, ne fait pas l'objet d'un roulement. Est-ce le cas pour les biens non amortissables légués au conjoint?
demandé dans Question 8-5 (Réorg. et planif.– Sujet 8) par

2 Réponses

0 votes
 
Meilleure réponse
Un bien non amortissable peut faire partie du roulement. Le meilleur exemple est les actions. Il s'agit de bien non amortissable qui peuvent faire partie du roulement si on laisse le processus normale de legs à la conjointe. Au lieu que le roulement se fasse à la FNACC comme pour un bien amortissable, le roulement d'un bien non amortissable s'effectue au PBR
répondu par * TOP 7 500 et + * (8,355 points)
sélectionné par
0 votes
La raison pour laquelle nous avons refusé le roulement c'est que nous avions créé une perte en capital déductible sur les actions de sociétés publiques de 15 000 $. Nous pouvions donc annuler cette perte par un gain en capital imposable de 15 000 $ sur le terrain. Ce choix est effectivement discutable car nous aurions pu (et dû) garder cette perte pour annuler d'autres revenus de Juan au moment de son décès.
répondu par (-896,635 points)
...