Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)
57 pers. connectées
1 collaborateurs et 56 anonymes
Collaborateurs

7,176 questions

8,895 réponses

3,464 commentaires

9,273 collaborateurs

Badges récents

Photogénique
cadetsacademy
Autobiographe
cadetsacademy
Photogénique
vegus
Autobiographe
Deander01
Photogénique
Kala jadu
Découvrez notre licence Creatives Commons sur FISCALITÉuqtr.ca
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca


Pour participer à wikiFISC, il est préférable de créer un compte de collaborateur (voir Inscription). Une participation anonyme (sans créer de compte) est aussi possible (avec un contrôle anti-robot cependant).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toutes personnes intéressées à enrichir wikiFISC de façon anonyme est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin
FISCALITÉuqtr.ca

Faites un témoignage sur FISCALITÉuqtr.ca

+1 vote
230 vues
Je vie en Alberta, Québécois d'origine, je suis surpris car dans le reste du Canada, un investissement a long terme typique se retrouve plus au alentour de 12% ou 10% si on prend en compte l'inflation, dans vos vidéo, et dans les média Québécois,  je suis surpris de voir les spécialiste plutôt parler d'investissement a long terme a seulement 5% ou 3 % avec inflation. Pourquoi cette si grosse différence quand on sait que la bourse a long terme, crois bien plus que 3% à 5% annuellement?
demandé dans [INACTIF] La Littératie Financière et Fiscale Ouverte à Tous par

4 Réponses

+1 vote
 
Meilleure réponse
Merci Jeremy pour votre question. Je suis surpris d'apprendre ce que vous mentionnez. Il faut comprendre que le potentiel de rendement est le même peu importe la région où l'on habite au Canada. L'interprétation et la philosophie à l'égard des placements et l'appréciation de leurs rendements potentiels peuvent cependant être différents.

Vous retrouverez à la page 13 du document sur les hypothèses de l'Institut québécois de planification financière les types de rendements à utiliser selon le profil d'investisseur
http://www.iqpf.org/userfiles/File/outils/IQPF-normes-projection2014.pdf
Vous constarez que ceux-ci ont varié de 7,25 % à 6,5 % depuis 5 ans sur les portefeuilles d'actions canadiens.

Prof Bachand
répondu par (-895,505 points)
+1 vote
Dans les portefeuille diversifiés avec 60% en actions 40% obligations il est difficile de garder un rendement élevé de plus de 6%. La dernière récession 2009-10 à fait très mal au gros rendements de 10% et plus sur une longue période. Pour terminer les dépôts à terme cout-terme sont à 0.95% pour 90 jours.
répondu par
+1 vote
J'ajouterai qu'il est raisonnable et prudent d'anticiper un taux de rendement de 5% plutôt que de 10% puisque l'atteinte de notre capital de retraite (objectif de train de vie à la retraite) sera pratiquement garanti.
répondu par CLUB des 1 500 (1,535 points)
+1 vote
Tout simplement parce qu'il faut tenir compte de différentes choses avant d'établir un taux de rendement moyen à long terme, la première étant l'horizon de placement, ensuite la tolérance au risque et la répartition de notre portefeuille.
répondu par CLUB des 100 (140 points)
...