Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)

6,105 questions

7,750 réponses

3,168 commentaires

2,762 collaborateurs

41 collègues en ligne
0 collaborateurs et 41 anonymes

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca


Pour participer à wikiFISC, il est préférable de créer un compte de collaborateur (voir Inscription). Une participation anonyme (sans créer de compte) est aussi possible (avec un contrôle anti-robot cependant).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toutes personnes intéressées à enrichir wikiFISC de façon anonyme est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin | Blais
FISCALITÉuqtr.ca

Marc Aubrey
Lyne Rioux
Émilie Portelance
Vincent Bal Gagnon (chargé de cours)
Pier-Luc Lajoie
Jonathan Gosselin (chargé de cours)

Et autres collaborateurs
Découvrez la licence Creatives Commons

Offert par FISCALITÉuqtr.ca



Faites un témoignage


Retrait des REER à la retraite

+5 votes
16,736 vues
À combien est-on imposé lorsqu'on retire l'argent de nos REER à notre retraite?
Est-ce toujours selon le revenu accumulé durant l'année ou le montant de l'imposition est toujours le même, peu importe le total des revenus?
Quelqu'un me dit que peu importe ce que tu retires, tu seras imposé à 30%... Est-ce vrai?

Si tel est le cas, est-ce que les REER valent vraiment la peine? Dans le sens où l'argent qu'on investit dans les REER a déjà été imposé selon notre revenu, le gouvernement nous rembourse environs 40% de notre investissement à la fin de l'année et par la suite, une fois qu'on veut le retirer à la retraite, on devrait encore leur donner 30% de ce montant...

Pourrait-on m'éclaire à ce sujet svp?
Merci d'avance
demandé 20-Mar-2015 dans [MOOC] La Littératie Financière et Fiscale Ouverte à Tous par Marie-Claude

6 Réponses

+4 votes
 
Meilleure réponse
Bonjour Marie-Claude,

les retraits REER sont à ajouter au revenu imposable total de l'année (en plus des autres sources de revenus et déductions). le taux d'impôt applicable dépend du seuil de revenu imposable atteint et est fonction des tables d'impôt en vigueur dans l'année (au fédéral à titre d'exemple: http://www.cra-arc.gc.ca/tx/ndvdls/fq/txrts-fra.html )

Les retenus d'impôt effectuées obligatoirement par le gestionnaire du REER ne sont pas définitives. Seul le calcul du revenu imposable total de l'année peut déterminer l'impôt à payer. À ce moment, si les retenues effectuées ont été trop basses, vous devez payer la différence, dans le cas contraire on vous remboursera la différence.

À la question de savoir s'il est avantageux d'utiliser le REER, je crois que oui. Si vous épargnez 40% d'impôt lors de vos cotisations REER et que vous vous imposez au taux de 30% sur vos retraits 30 années plus tard, ce fût très avantageux (économie d'impôt de 10% plus un report d'impôt de 30% et du rendement effectué sur une période de 30 ans).

À titre d'exemple (2015):

cotisation de 1,000$ à l'âge de 30 ans (économie d'impôt de 400$ - disons 40%)
rendement dans le REER pendant 30 ans = 4,000$ (non imposé)

retrait du REER à 60 ans = 5,000$ (disons une retenue d'impôt de 25%) = le gestionnaire retient 1,250$ d'impôt
imposition du retrait REER (disons un taux d'impôt de 30% atteint l'année du retrait) = vous devez payer 1,500$. On vous a déjà retenu 1,250$. Vous payez seulement l'excédent manquant de 250$.

SOMMAIRE des impôts avec le REER:
-400$ en 2015
+1,250$ en 2045
+250$ à la fin de 2045

SOMMAIRE des impôts sans le REER:
0$ en 2015
+1,600 (4,000$ de rendement imposable entre 2015 et 2045 (disons à 40%))
+0$ en 2045
+0$ à la fin de 2045


Que préférez-vous ?


Merci,
répondu 20-Mar-2015 par Prof. Nicolas Boivin (-490,175 points)
sélectionné 24-Mar-2015 par Prof. Nicolas Boivin
Mais si le même 1000$, je le met dans un CELI. Je n'aurai pas le 400$ de retour par contre, j'aurai le 5000$ au complet dans mes poches sans devoir quoi que ce soit au gouvernement, non?
Au final, j'aurai eu 4000$ plutôt que 3500$...donc plus avantageux que le REER. Est-ce que je suis dans le champs?
Le CÉLI est intéressant mais compte tenu des limites annuelles de cotisations, il est impossible de l'utiliser seul pour constituer une épargne retraite adéquate.

- Prof. Boivin
+2 votes
Je crois que les  REER sont imposés tous au mème taux lors du retrait, mais il n'ont pas été imposés lorsqu'ils ont été investis. Par contre le taux d'imposition final s'établit lors de la production du rapport d'impot de l'année du retrait selon les revenus totaux de l'année.
répondu 20-Mar-2015 par anonyme
+3 votes
À la retraite ou avant la retraite, si vous retirer une partie ou l’ensemble des fonds de votre REER en argent comptant vous payerez une retenue d’impôt allant jusqu’à 30 % (Le taux de l’impôt fédéral 5 % pour moins de 5000$, 10 % entre 5000$ et 10000$, 15 % plus de 5000$, et il y a aussi un impôt provincial à payer) sur l’argent retiré. Vous devrez aussi déclarer l’argent comme un revenu sur votre déclaration de revenus pour la même année. À ce moment-là, vous pourriez devoir payer de l’impôt sur l’argent retiré, et ce, en plus de la retenue d’impôt. Cela dépend de votre revenu total et de votre situation fiscale.
Par contre à la retraite si vous convertissez votre REER en FEER ou en rente, un montant minimum obligatoire à retirer chaque année sera  considéré et imposé comme revenu.
répondu 20-Mar-2015 par Sylvain CLUB des 2 500 (2,555 points)
+3 votes
Lorsqu'on retire de l'argent de notre REER  à la retraite, on est imposé au taux marginal. Le montant a payer est suivant le revenu de l'année du retrait. Il s'ajoute aux revenus. C'est faux de penser que quelque soit le montant que vous retirez vous serez toujours imposé à 30%.
Les REER valent la peine car tous les revenus générés à l'intérieur d'un REER tous les revenus s'accumulent à l'abris de l'impôt.
Le montant cotisé dans un REER est soustrait du revenu net lors du calcul de l'impôt. Donc, il n'a jamais été imposé au moment de la souscription au REER.
répondu 20-Mar-2015 par patineur
+2 votes
Il faut bien comprendre la nature du REER. En fait, il s'agit d'un mécanisme d'épargne à impôt différé, c'est pourquoi le montant de vos impôts dans l'année du dépôt sont réduits. Par contre, l'ensemble des sommes retirées sont imposées dans l'année du retrait.

À l'opposé, un CELI fonctionne à impôt prépayé. Les sommes déposées sont sans impact sur le revenu déclaré et les retraits sont non imposables.
répondu 20-Mar-2015 par anonyme
+3 votes
REER, rentable ou pas !
Une stratégie à adoptée selon la situation, REER en FERR, il peut être avantageux de l'envisager avant 71 ans qui est l'âge limite pour le REER, il faut convertir son REER pour éviter de le voir se transformer d'un coup en revenu imposable.
Le FERR permet de continuer à choisir ses placements et à garder son capital à l'abri de l'impôt tant qu'on ne le retire pas. Par contre, on doit retirer une somme minimum de son FERR dès l'année suivant sa création «Le pourcentage minimum à retirer augmente en fonction de l'âge plus on vieillit, plus on doit en retirer». Si comme mes parents vous attendez à la dernière limite de temps vous risquez d’être imposé à un taux qui se rapproche de celui que vous avez bénéficié, même si vous avez profité des intérêts à l’abri de l’impôt, elles se sont accumulé à l’intérieur du REER donc seront imposés. En additionnant le minimum à retirer du FEER, du RPA, RRQ, SV et quelques revenues d’intérêts, presque la valeur complète du FEER dépasse leurs premiers paliers d’imposition.  
Une personne qui prend sa retraite à 60 ans et qui souhaite retirer un montant fixe chaque mois. «Si elle le fait à partir de son REER, son établissement financier lui fera payer des frais administratifs. Par contre, elle n'aura pas de frais si elle convertit son REER en FERR».
Si le même retraité a besoin seulement d'un petit montant alors que le capital amassé dans son REER est élevé, il peut convertir seulement une partie de son REER en FERR, jusqu'à 71 ans, on peut garder une partie de son REER,  ainsi, si on convertit, la moitié de son REER en FERR, la somme minimale à sortir chaque année sera diminuée de moitié.
Contrairement au REER, les revenus du FERR sont admissibles au fractionnement des revenus de pension dès 65 ans. (Pour combien d’année encore ?)
Il n'y a pas de maximum qu'on peut retirer. «On peut décider de vider son FERR d'un coup! Par contre, on doit être conscient qu'il faudra payer de l'impôt sur les sommes qu'on retire».
Un autre avantage du FERR qu'on n'a pas avec le REER, c'est que, dès 65 ans, un retrait donne droit au crédit pour revenu de pension. «Cela fait en sorte qu'on ne paye pas d'impôt sur les premiers 2000 $ qu'on retire», par contre, si le retraité a une caisse de retraite avec son employeur et qu'il profite déjà de ce crédit pour un revenu de pension, il ne pourra bien sûr pas en profiter une autre fois avec son FERR.
répondu 21-Mar-2015 par Sylvain CLUB des 2 500 (2,555 points)
Donc, si je comprends bien, si à la retraite, je transfert mon REER en FERR, je ne paie pas ni de frais adm ni d'impôts? C'est seulement sur la rente reçue que je serai imposée cette année là?
Exactement, par contre si vous retiré plus que le minimum de la rente, un pourcentage d'impôt sur l'excédant va être retenue immédiatement par l'institution mais à la fin de l'année lorsque vous allez produire vos rapports d'impôt le montant va être rééquilibré (voir les tableaux). C’est important de planifié à l’avance votre stratégie, car selon vos revenu à la retraite il peut être avantageux de transféré une partie du REER en FERR pour commencer les retraits plus jeune.

Il y a également de l’information sur le site Desjardins et un lien pour le tableau des retraits.


http://www.desjardins.com/coopmoi/plans-action-conseils/epargne-placements/retraite-questions-incontournables/#

http://www.desjardins.com/coopmoi/plans-action-conseils/epargne-placements/retraite-fiscalite-ferr-frv/

https://www.cqff.com/tableaux_utiles/tab_retraitferr.pdf
...