Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)

7,447 questions

9,189 réponses

3,542 commentaires

Badges récents

Rép. appréciée
Prof. Marc Bachand
Quest. appréciée
latifa
Rép. appréciée
Sabrina2020
Découvrez notre licence Creatives Commons sur FISCALITÉuqtr.ca
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca

Inscription obligatoire
Pour participer à wikiFISC, il est obligatoire de créer un compte (Inscription).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toute personne intéressée à enrichir wikiFISC est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin
FISCALITÉuqtr.ca

Faites un témoignage sur FISCALITÉuqtr.ca

+2 votes
59 vues
Votre conjoint est décédé en 2014 ?


«Si votre conjoint possédait encore des droits de cotisation inutilisés à son décès, vous auriez intérêt à cotiser à un REER de conjoint, surtout si cette cotisation permet de réduire les impôts dans sa déclaration finale.


Vous pouvez cotiser, en son nom, dans l’année du décès et dans les 60 premiers jours de l’année suivant le décès. Cette astuce fiscale peu connue pourrait réduire la facture fiscale de sa déclaration finale à produire dans l’année d’imposition du décès.»

Source: Les affaires .com
demandé par CLUB des 2 500 (3,010 points)

1 Réponse

0 votes
 
Meilleure réponse
Merci Psy0370384 pour le partage!
répondu par (-355,815 points)
sélectionné par
0
Sans avoir lu le contenu de votre source -Les Affaires.com, je n'y suis pas abonnée - je comprends mal cet astuce fiscal. D'où proviendrait la somme que je cotiserais au REER de mon conjoint décédé. De mes épargnes personnelles (impôt déjà payé sur ces $) ou de mon REER (impôt reporté sur ces $)?
0
Cet argent proviendrait de vos épargnes ou des épargnes du conjoint défunt. Le REER du conjoint suite à son décès sera roulé dans le votre sans imposition (si vous satisfaisiez à la définition de conjoint de l'ARC) donc cet argent vous reviendra sous forme de REER. Le principal avantage est de diminuer les impôts de la dernière déclaration de revenu du conjoint décédé. Dépendaient de sa situation financière ces impôt peuvent être élevés puisque tout titre boursiers, immeubles locatif ou commercial... est réputé avoir été vendu à sa juste valeur marchande le jour du décés. Les gains sont donc tout imposables en même temps. Si le conjoint avait 10000$, 20000$, 50000$ et qu'il se trouve imposé au taux marginal de +- 50%.... Ça peut devenir intéressant de cotiser!
...