Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)

7,652 questions

9,404 réponses

3,620 commentaires

Badges récents

Rép. appréciée
Prof. Marc Bachand
Rép. appréciée
Prof. Marc Bachand
Quest. aimée
lilian
Découvrez notre licence Creatives Commons sur FISCALITÉuqtr.ca
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca

Inscription obligatoire
Pour participer à wikiFISC, il est obligatoire de créer un compte (Inscription).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toute personne intéressée à enrichir wikiFISC est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin
FISCALITÉuqtr.ca

Faites un témoignage sur FISCALITÉuqtr.ca

+3 votes
1,024 vues
Bonjour,

Dans la section concernant le REER au module 9 du Planiguide fiscal il est mentionné qu'un enfant pourrait produire une déclaration de revenus même s'il n'a pas d’impôts à payer afin qu'il se crée des droits de cotisations REER.

Plus loin, on écrit qu'un parent pourrait donner à son enfant jusqu'à un montant de $2000 de cotisation excédentaire dans le  REER de celui-ci. Cette cotisation pourrait être déduite lorsque l'enfant aura du revenu gagné admissible.

Mes questions:

1 - Pourrais-je faire produire une déclaration de revenus à mon enfant mineur sans que ce dernier n'ait de revenus à déclarer?

2 - Peut-on créer un compte REER au nom de l'enfant mineur qui possède déjà son NAS?

2 - Pourrais-je, de plus, faire un don de $2000 à mon enfant pour cotiser dans ce nouveau REER, sachant qu'il ne pourra déduire ce montant (excédentaire) que lorsqu'il aura suffisamment de revenu gagné admissible?  

Excellent cours!!!
demandé par CLUB des 100 (305 points)

1 Réponse

+1 vote
 
Meilleure réponse

Merci Fragran, la cotisation au REER n'est pas une question d'âge mais de revenu gagné. Dès que votre enfant gagne un salaire, il se constitue un espace REER qui cotrespond à 18% de son salaire. Votre idée de transférer 2 000 $ dans son REER alors que ses revenus sont minimes n'est pas ce qui est le plus optimal.

Vous devriez plutôt contribuer à un REEE. Si les études post secondaires ne sont pas dans le plan de match et que vous souhaitez lui donner un coup de main de 2 000 $, placez ce montant dans votre CELI et au moment ou votre enfant aura atteint 19 ans, vous pourrez transférer ce montant plus le rendement dans son CELI. Pour continuer la logique, celui-ci pourra ensuite transférer le montant CELI dans son REER au moment où son revenu lui permettra d'utiliser une déduction REER qui en vaut la peine.

 

Par ailleurs, si la suggestion que nous suggérons est impraticable, il est claire qu'une séquence privilégiant le REÉR de l'enfant serait plus intéressante que de recevoir des revenus de placement imposables sur un T5 (c'est-à-dire un revenu qui excède le crédit personnel de base, autour de 13 000 $/15 000 $).  En voici un exemple:

-contribution au REER dès que possible (premiers revenus)

-contribution du 2000$ excédentaire dès que possible, soit l’année suivant les 18 ans

-contribution au CELI dès que possible, soit dès 18 ans

-déduction des cotisations REER faites au moment opportun d’ici la retraite

Cette dernière séquence est une proposition de notre collaborateur Daniel Beaulieu.


Prof Bachand

répondu par (-879,650 points)
edité par
...