Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)
64 pers. connectées
0 collaborateurs et 64 anonymes

6,923 questions

8,622 réponses

3,382 commentaires

5,857 collaborateurs

Badges récents

Autobiographe
redlineautos
Photogénique
123HpcomLaserjet
Autobiographe
JustinAlbert
Photogénique
JustinAlbert
Photogénique
AvaFencingContractor
Découvrez la licence Creatives Commons
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca


Pour participer à wikiFISC, il est préférable de créer un compte de collaborateur (voir Inscription). Une participation anonyme (sans créer de compte) est aussi possible (avec un contrôle anti-robot cependant).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toutes personnes intéressées à enrichir wikiFISC de façon anonyme est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin
FISCALITÉuqtr.ca

Faites un témoignage

+2 votes
236 vues
Bonjour, je voulais seulement savoir, en ce qui a trait au revenus perçus d'avance, si il y a un ajustement à faire dans l’exercice de conciliation du bénéfice comptable et du revenu d’entreprise? Il est indiqué que les revenus perçus d'avance sont imposables en vertu d'une première disposition, mais que ces mêmes revenus perçus d'avance sont aussi déductibles en vertu d'une autre disposition... De ce fait, faut-il l'indiquer dans les plus (+) et les moins (-) dans l'exercice de conciliation du bénéfice comptable et du revenu d'entreprise (fiscal), ou simplement ne pas l'indiquer du tout?
demandé dans Question 1-1 (Tome II – Sujet 1) par

1 Réponse

+1 vote
 
Meilleure réponse
Bonjour,

La conciliation du bénéfice comptable est un processus différentiel. Donc, nul besoin de faire un plus et un moins du même montant, on n'ajuste que ce qui est DIFFÉRENT du traitement comptable.

Par exemple, si le client est sur une base de comptabilité d'exercice, il y a de forte chance pour que le traitement comptable (inscription d'un passif plutôt qu'un revenu) soit équivalent au traitement fiscal (au final, on n'impose pas). Donc, rien n'a à être mis dans la conciliation.

Si le client est sur une base de caisse, le montant paraîtra dans ses ventes, alors qu'au fiscal rien ne doit être inclus. C'est à ce moment là que vous procéderez à un ajustement (en moins) pour concilier les deux.

Merci pour votre question!
répondu par (-81,200 points)
...