Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)

6,153 questions

7,812 réponses

3,192 commentaires

3,054 collaborateurs

39 collègues en ligne
0 collaborateurs et 39 anonymes

Badges récents

Quest. appréciée
greguy
CLUB des 100
MG
Rép. appréciée
MG
Quest. appréciée
greguy
Rép. appréciée
MG

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca


Pour participer à wikiFISC, il est préférable de créer un compte de collaborateur (voir Inscription). Une participation anonyme (sans créer de compte) est aussi possible (avec un contrôle anti-robot cependant).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toutes personnes intéressées à enrichir wikiFISC de façon anonyme est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin | Blais
FISCALITÉuqtr.ca

Marc Aubrey
Lyne Rioux
Émilie Portelance
Vincent Bal Gagnon (chargé de cours)
Pier-Luc Lajoie
Jonathan Gosselin (chargé de cours)

Et autres collaborateurs
Découvrez la licence Creatives Commons

Offert par FISCALITÉuqtr.ca



Faites un témoignage


perte de revenu...faillite

+1 vote
64 vues
Au niveau du revenu, nous avons appris que s'il y a une perte nous devons inscrire le montant de zéro. Nous pouvons , 3ans antérieurs et 20ans suivant, utiliser ces pertes dans un autre année de calcul des revenus. Ma question étant: Est-ce que mes pertes des années précédente, lors du calcul du revenu, qui ont mené à la faillite peuvent être utilisées lors de calcul de revenu futur?
demandé 19-Sep-2013 dans Questions portant sur : Le matériel pédagogique (Tome I – Sujet 3) par kim.tardif CLUB des 2 500 (2,780 points)

1 Réponse

0 votes
 
Meilleure réponse
Oui.

La faillite ne fait pas perdre l'existence des pertes fiscales et la possibilité de les reporter.

Merci d'enrichir wikiFISC.
répondu 19-Sep-2013 par Prof. Nicolas Boivin (-485,625 points)
...