Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)
62 pers. connectées
0 collaborateurs et 62 anonymes

6,919 questions

8,617 réponses

3,382 commentaires

5,469 collaborateurs

Badges récents

Photogénique
lucywillor
Autobiographe
lucywillor
Photogénique
thompsonusa
Autobiographe
thompsonusa
Photogénique
PalmettoSoft-LLC
Découvrez la licence Creatives Commons
Offert par FISCALITÉuqtr.ca

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca


Pour participer à wikiFISC, il est préférable de créer un compte de collaborateur (voir Inscription). Une participation anonyme (sans créer de compte) est aussi possible (avec un contrôle anti-robot cependant).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toutes personnes intéressées à enrichir wikiFISC de façon anonyme est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin | Blais
FISCALITÉuqtr.ca

Marc Aubrey
Lyne Rioux
Émilie Portelance
Vincent Bal Gagnon (chargé de cours)
Pier-Luc Lajoie
Jonathan Gosselin (chargé de cours)

Et autres collaborateurs

Faites un témoignage

+4 votes
289 vues
Lorsqu'on magasine une assurance, habituellement les compagnies demandent de faire une vérification de dossier de crédit pour pouvoir donner un meilleur prix. Or il semblerait que le fait de faire cette vérification, baisse la cote de crédit. Est-ce vrai cette affirmation? Merci
liée à une réponse: Cartes de crédits Visa différence?
demandé dans [INACTIF] La Littératie Financière et Fiscale Ouverte à Tous par CLUB des 100 (405 points)

2 Réponses

+6 votes
 
Meilleure réponse
Bonjour Carl;
Il semblerait que oui mais il faut y aller avec prudence.
Selon les informations émanant du site web de "Innovation, Sciences et Développement économique Canada":
«Certaines agences d'évaluation du crédit affichent l'évaluation que font les prêteurs de chacun de vos antécédents en matière de crédit au moyen d'une échelle allant de 1 à 9. Une évaluation de « 1 » signifie que vous payez vos factures dans les 30 jours de la date d'échéance. Une évaluation de « 9 » signifie que vous avez cessé de payer vos factures ou que vous avez soumis une proposition de remise de dette à une institution vous ayant consenti un prêt. Une lettre apparaît également devant le chiffre : par exemple I2, O2, R2. La lettre correspond au type de crédit que vous avez.
•« I » signifie qu'on vous a consenti un crédit à tempérament, comme un prêt automobile; vous empruntez de l'argent une fois et vous le remboursez par versements d'un montant fixe, à intervalles réguliers, pendant une période préétablie, jusqu'à ce que le prêt soit remboursé.
•« O » signifie que vous avez un crédit ouvert comme une marge de crédit; vous empruntez de l'argent, au besoin, jusqu'à concurrence d'une certaine limite, et dont le solde total est exigible à la fin de chaque période. Cette catégorie peut également inclure les prêts étudiants pour lesquels l'argent n'est dû qu'une fois vos études terminées.
•« R » signifie que vous avez obtenu un crédit « renouvelable »; vous remboursez de l'argent régulièrement en versant des montants variables selon le solde de votre compte, ce qui vous permet alors d'emprunter d'autre argent jusqu'à concurrence de votre limite de crédit. Les cartes de crédit sont de bons exemples de crédit « renouvelable ».

Les cotes les plus courantes sont les « R ». Elles sont appelées cotes de comptes standard nord-américaines et elles sont couramment utilisées. Le « R » indique que l'élément décrit rend compte d'un crédit renouvelable. Si vous payez toujours à temps, cet élément sera coté R1. Si un compte a été radié parce que vous ne l'avez jamais remboursé, il sera coté R9. Les cotes R sont un système de codage qui traduit en code à deux chiffres les paiements « à temps », « un mois de retard », « deux mois de retard », etc.»
Voilà

Cordialement
Mozar
répondu par CLUB des 5 000 (5,365 points)
+5 votes
2.    Bonjour, en effet, il est néfaste pour le pointage de la cote de crédit de faire beaucoup de demande. Voici quelques points qui vous aideraient à avoir un meilleur pointage ;

- Avant de faire une demande d’emprunt, commandez une copie de votre dossier de crédit et assurez-vous qu’il n’y ait pas d’erreurs. Si oui, faites-les corriger. Une demande bien préparée, raisonnable du point de vue de la limite de crédit demandée et discutée avec l’agent de votre institution financière au préalable limitera les
chances d’un refus et évitera une note négative rattachée à un refus.

- Évitez de multiplier les demandes de crédit auprès des créanciers. Les demandes refusées sont très néfastes pour votre pointage. Si vous magasinez pour une maison ou une auto, faites les demandes d’emprunt dans un intervalle de deux semaines. Ces demandes sont alors regroupées et considérées comme une seule demande.

- Avant de rencontrer votre institution financière, calculez vous-même votre ratio d’endettement. S’il est trop élevé (plus de 40 %), vous risquez fort d’être refusé(e) et ainsi affecter négativement votre pointage.

- Ne payez pas vos comptes en retard. Peu importe que le montant impayé soit élevé ou non, un retard est un retard. Une cote de R-3 ou pire est mal vue par vos créanciers, que ce soit pour un compte de 2 000 $ ou 200 $. Toute mauvaise note demeure inscrite pendant 6 ans.

- Maintenez vos soldes de cartes de crédit et marge de crédit bas (idéalement à 35 % ou moins du solde autorisé). C’est à ce pourcentage que votre pointage augmente le plus. Entre 35 % à 50 %, il augmente mais moins. Si votre solde est à plus de 50 % de la limite autorisée, cela affecte négativement votre pointage.

- Les comptes (cartes de crédit/marge de crédit/prêt personnel) ouverts depuis longtemps sont plus « payants » pour votre pointage que les comptes nouvellement ouverts. Maintenez-les ouverts, si possible mais sans en avoir trop.

- Si vous devez réduire votre endettement, toujours commencer d’abord par réduire le montant dû sur vos cartes de crédit pour deux raisons : Elles vous coûtent généralement plus chers en intérêts que les autres prêts et votre pointage augmentera davantage que si vous réduisez votre prêt auto ou votre hypothèque.

- Malgré l’impact positif d’avoir plusieurs types de crédit pour le pointage, essayez d’avoir qu’une seule carte de crédit. En plus de limiter la possibilité de s’endetter, il sera plus facile de suivre vos dépenses et vous assurer de payer votre solde à temps avec une seule carte.

- Méfiez-vous d’annonces qui promettent de rétablir votre crédit rapidement. Les frais qui vous seront exigés sont souvent très élevés et il n’existe aucune solution magique. Comme pour une blessure, le temps et la patience sont les meilleurs remèdes pour gagner à nouveau la confiance de vos créanciers.

- À part la carte crédit sécurisée, dans les deux premières années de votre faillite, évitez toute demande de prêt aux institutions financières qui ont été incluses dans votre faillite ou proposition. Étant donné leur perte, elles seront moins disposées à vous faire crédit à nouveau.

- Ayez un fonds d’urgence pour les dépenses imprévues et en cas de perte d’emploi ou de diminution de revenu. Le fonds évitera que vous soyez en retard sur vos paiements dans l’attente que votre situation revienne à la normale.

- Les créanciers aiment voir que leurs clients ont une stabilité au niveau de leur adresse et leur travail.

- Évitez les pièges de l’endettement. Vous avez appris à vivre sans crédit pendant votre faillite ou votre proposition. Bien entendu, vous en aurez besoin lorsque vous changerez votre voiture ou si vous vous achetez une maison, mais conservez votre capacité d’emprunt pour cela plutôt que pour des meubles, des voyages, des rénovations (non essentielles), ou des biens non essentiels!

- Enfin, souvenez-vous que ce n’est pas parce qu’une institution financière vous offre du crédit que vous devez l’accepte

Source : http://jeanfortin.com/fr/votre-cote.html
répondu par
...