Faites partie des grands collaborateurs ! (Inscription)

6,415 questions

8,093 réponses

3,270 commentaires

3,200 collaborateurs

44 collègues en ligne
1 collaborateurs et 43 anonymes
Collaborateurs

Badges récents

Rép. appréciée
DanielP
Rép. appréciée
fudge1974
Rép. appréciée
Sly
Rép. appréciée
ameliea
Rép. appréciée
Prof. Nicolas Boivin

Notre engagement
Question répondue en
24 heures ou moins (jour ouvrable) pour TOUS les utilisateurs de FISCALITÉuqtr.ca


Pour participer à wikiFISC, il est préférable de créer un compte de collaborateur (voir Inscription). Une participation anonyme (sans créer de compte) est aussi possible (avec un contrôle anti-robot cependant).

Votre compte vous permet de suivre vos questions posées et vos réponses soumises, d'être notifié, de voter sur des questions / réponses qui vous plaisent et même de gagner des points et remporter des badges.

Toutes personnes intéressées à enrichir wikiFISC de façon anonyme est bienvenue de le faire.

Valeurs: Entraide,Collaboration

Professeurs
Boivin | Bachand | Lemelin | Blais
FISCALITÉuqtr.ca

Marc Aubrey
Lyne Rioux
Émilie Portelance
Vincent Bal Gagnon (chargé de cours)
Pier-Luc Lajoie
Jonathan Gosselin (chargé de cours)

Et autres collaborateurs
Découvrez la licence Creatives Commons

Offert par FISCALITÉuqtr.ca



Faites un témoignage


+3 votes
118 vues
Bonjour,  

Dans la semaine du 1 cours, il est question d'évaluer l'épargne nécessaire à la retraite en prenant comme hypothèse 70% du revenu actuel.  Comment peut-on tenir compte, dans ce cas, de l'évolution du salaire au cours de la vie?

Par exemple, un travailleur dont les conditions salariales sont fixées par une échelle peut, à 25 ans, avoir un salaire de 30000$, mais prendre sa retraite avec un salaire de 75000$.  Il est clair qu'au jour de sa retraite, s'il a mis de côté 70% de 30000$, il aura un revenu insuffisant pour subvenir à ses besoins.  Il ne peut toutefois pas mettre à jour 70% de 75000$ dès le début de son emploi.

Je me demande donc comment ajuster l'épargne nécessaire en fonction de la progression du salaire.

Merci beaucoup
demandé dans [INACTIF] La Littératie Financière et Fiscale Ouverte à Tous par

2 Réponses

+4 votes
 
Meilleure réponse
Bonjour Lucie, votre question est très intéressante. Vos propos sont tout à fait exacts, à savoir que les calculs relatifs à la prise de retraite doivent tenir compte de la croissance des salaires durant la vie active.

Une chose à préciser avant de vous présenter mes explications. Lorsque l'on pose comme hypothèse que les train de vie à la retraite correspondra à 70 % de celui qui est propre à la vie active, cela ne signifie pas pour autant que le taux d'épargne doit être de 70 % du montant gagné en salaire. Tout dépendra du nombre d'années d'épargne vs le nombre d'années de retraite. Le taux peut varier de 10 % à 20 %. L'écart entre le 10/20 % et le 70 % que vous mentionnez est dû au fait que le train de vie est un montant après impôt alors que % d'épargne est habituellement présenté en relation avec le salaire brut. L'autre facteur à considérer est le rendement réalisé sur l'épargne.

Pour conclure sur l'aspect essentiel de votre question, les calculs de la retraite en 5 étapes se veulent une approximation et comportent certaines limites quant à leur capacité de tenir compte d'un grand nombre de variables. Malgré ces limitations la méthode de calcul se doit d'exprimer un parcours logique et cohérent. Ce qu'elle réussit à faire dans son ensemble. La nuance que vous soulevez est importante. Dans les faits, l'augmentation des salaires durant la vie active se traduit qualitativement par une plus grande facilité d'épargner un même montant au fur et mesure où les salaires augmenteront. Cela veut dire que si à l'étape 5 vos calculs déterminent que vous devez épargner annuellement 18 000 $ durant votre vie active, il sera plus facile de le faire à l'an 20 qu'à l'an 3. C'est donc une moyenne qui ne reprêsente pas exactement le comportement réel d'épargne à chaque année.

Merci pour votre stimulante question.

Prof Bachand
répondu par (-920,665 points)
+3 votes
Bonjour Lucie,
Si vous prenez un pourcentage du salaire et que vous l'économisez, vous serez toujours ajustées économie versus salaire en fonction du salaire de départ.
La progression du salaire suit généralement le coût de la vie, parfois plus lorsqu'il y a des promotions ou des changements d'emploi.
Ce qui ne changera probablement pas, c'est la partie RRQ et PSV qui elles augmentent en fonction du coût de la vie.
Reprenons votre hypothèse de départ ajusté au mieux de la probabilité.
25 ans, salaire 30000$, retraite dans 40 ans, espérance de vie 91 ans, inflation 2%, rendement 3%
Donc, pour le salaire, juste l'inflation le monte à 66000$, maintenant les économies, comme la RRQ devrait donner environ 13000$, la PSV 12000$, le manque à gagner est d'environ 21000$ x 26 ans = 375000$ divisé par 40 ans avec un rendement de 3%, les économies doivent être de 5000$ l'an.
À 25 ans, 5000$ représente 16.6% de votre salaire à mettre en économie, c'est trop, vous allez vous décourager. À 65 ans, cela représente .75%, c'est très bas. Si vous coupez simplement la somme en 2, cela représente environ 8-9% de votre salaire.
En résumé, si vous vous donnez un ordre de grandeur de 7-10 % de votre salaire peu importe le salaire, vous allez en avoir assez. Tant que vous n'aurez pas atteint le 2e palier d'impôt, je vous encourage à prioriser le CELI, vous n'avez pas de retour d'impôt, mais au bout, vous n'en paierez pas.
répondu par Inatteignable ... (21,505 points)
...